Accueil   Recherche   

english


Publié dans Mieux-Être

Le 6 février 2018 - 13:04  | Par Sophie Bienvenue | Paru dans Mieux-Être, édition Février 2018
Outils

Yin ou Yang?

Yin ou Yang?

Dans notre société occidentale, le succès repose presque entièrement sur la performance, l’efficacité, la rapidité, les objectifs… Au travail, dans nos loisirs et même dans notre intimité, nous nous mettons des barèmes psychologiques forts à atteindre. Que ce soit par des images induites dans les médias sociaux, à la télévision ou dans le dernier magazine mode, nous sommes constamment poussés vers l’action/réaction. Bon nombre de personnes reprendront contact avec leur côté Yin, une fois toutes leurs obligations remplies… au moment de dormir. Aujourd’hui, l’aspect Yang est omniprésent.

Toute vie sur la terre entretient une relation d’opposé. Le jour et la nuit, le chaud et le froid, la lenteur et la rapidité, l’eau et le feu, le soleil et la lune, la terre et le ciel… Le concept d’attraction contraire nous provient essentiellement des Daoïst et de l’ancienne culture chinoise proposant que le Dao soit synonyme de tranquillité profonde, là où réside le centre et l’équilibre de chaque événement de notre vie. Bien sûr, le centre n’est pas immuable. Toujours en mouvement, comme une balance, il oscille entre les deux côtés pour garder l’égalité entre deux points. Lorsqu’en position centrale, cela se traduit par un sentiment de bien-être et de complétude à l’intérieur de soi. Lorsque nous quittons ce centre, nous allons soit d’un côté ou de l’autre, vers le Yin ou le Yang.

Le Yin et le Yang sont les deux facettes de notre existence. Elles ne peuvent exister l’une sans l’autre. Comme l’existence est toujours en mouvement, le Yin et le Yang sont en éternels changements et ils sont absolument interchangeables. À titre d’exemple, on dira de l’eau chaude qu’elle représente le Yang et que l’eau froide est Yin, mais si l’on compare l’eau froide à la glace, alors ce sera l’eau froide qui deviendra Yang et la glace qui représentera le Yin.

Le Yin et le Yang en yoga
Dans le yoga, il existe une multitude de styles qui nous permettent de travailler notre côté Yang (Vinyasa, Ashtanga, Hatha) et notre côté Yin (restaurateur, Nidra, Yin yoga). Tout comme dans notre existence, tout n’est pas noir ou blanc. Il est fort possible de pratiquer une vigoureuse série Ashtanga Vinyasa (Yang) et ressentir la connexion de notre souffle au mouvement et ainsi être en totale symbiose corps-esprit (Yin). Nous comprenons donc que le Yin contient du Yang et vice et versa.

Les «Westerners»
De notre côté du globe, que les Indiens appellent communément, les gens de l’Ouest; nous ne sommes pas réellement dans la quête constante de l’équilibre entre le Yin et Yang. Au contraire, nous sommes pour la plupart attirés comme un aimant par le Yang et c’est indubitablement notre existence qui cherche à refaire l’équilibre, nous plaçant souvent dans des situations de fatigue, de maladie ou de blessure pour nous permettre de prendre du repos (Yin). Certains seront dans leur Yang pendant un très long moment avant de voir leur vie balancer complètement. Les burn-out, les maladies graves, la perte de biens en sont des exemples. D’autres seront restés inactifs trop longtemps (Yin) et la vie se chargera d’amener de grands changements et du mouvement dans leur existence.

Pourquoi attendre d’être en total déséquilibre pour se faire du bien? Pourquoi accorder plus de temps aux choses matérielles qu’à soi-même? Si la lumière rouge s’allume sur le tableau de bord de votre voiture, gageons que vous prendrez le temps d’aller au garage pour faire les vérifications nécessaires. Et si cette même lumière d’urgence s’allume à l’intérieur de vous, prendrez-vous seulement le temps d’y accorder de l’attention?
Pourquoi pas maintenant? Parce que c’est toujours le bon moment de s’accorder du temps à soi.

La pratique du Yin yoga
La façon dont vous pratiquez le Yin yoga est beaucoup plus important que les postures que vous pratiquez et jusqu’à quel niveau de profondeur vous irez lors de votre séance. Le yoga n’est pas une compétition sportive et il est parfois important de se le rappeler. Le Yin yoga se pratique vers l’intérieur de soi pour bâtir la conscience profonde et ainsi faciliter le relâchement et l’attachement à toute chose.

Les 3 réalités du Yin
• Entrez dans la posture avec lenteur jusqu’à la ­profondeur appropriée;
• Restez stable dans la pose et respirez profondément;
• Gardez la pose pour une longue période de temps (3 à 6 minutes)

Vous devez pouvoir respirer aisément dans chaque posture et sentir un étirement profond et non un pincement. Si vous ressentez de vives douleurs, comme une brûlure, revenez tranquillement, puis prenez le temps de ressentir avant de vous immerger trop loin dans la pose. Vous apprendrez consciemment à flirter avec les limites de votre corps et jouer avec elles.

Exercices d’introduction
• Couché sur le dos, main gauche au cœur et main droite sur le ventre, entamez la respiration de la vague en produisant les sons et en ressentant la connexion du souffle au mouvement du ventre et de la poitrine.
• Assis à l’indienne, les yeux fermés, récitez un mantra que vous avez choisi pour vous apaiser ou chantez simplement «Om» le nombre de fois désiré au son d’une musique douce.
• Debout dans la pose de la montagne, les yeux fermés, pratiquez l’immobilité et la stabilité; les deux pieds collés. Observez seulement la fluidité de votre respiration qui monte vers le sommet de la tête à l’inspire et qui redescend jusqu’à la plante des pieds à l’expire.
• Dans la pose de l’enfant, front au sol, bras relâchés de chaque côté, inspirez profondément par le nez et sur l’expire, bouche fermée, produisez le son d’une abeille qui butine. Répétez au moins 5 fois.

Aussi, quelques postures à travailler en douceur et en lenteur avec beaucoup de considération pour soi.
• Le papillon: pour ouvrir les hanches
• La pose de l’enfant pour se centrer et s’enraciner
• La grenouille: pour étirer les hanches et relâcher le haut du dos
• Le Sphinx: pour stimuler les organes vitaux, dont les reins, et étirer le bas du dos.

Permettez-vous d’être, de seulement exister. Et trouver votre équilibre.
Namasté!


Sophie Bienvenue
Fondatrice de Passion Yoga & cie, elle est entrepreneure bien-être, rédactrice, aventurière et épicurienne. Avec plus de 700 h de formation, elle est certifiée professeure de Hatha, Asthanga vinyasa et Yin yoga en Inde par Yoga Alliance et Instructeur de SUP Paddle Canada. Elle enseigne le yoga sur tapis et sur planche à pagaie, en plus d’organiser des événements et des retraites découvertes à travers le globe.
www.passionyogaetcie.comsophie.b@passionyoagetcie.com





 Article précédent  Retour  Article suivant


AUSSI À LIRE

Pour un été étonnant
Ralentir le rythme et observer la nature
Vivre la plénitude
Authentique Krystine St-Laurent
Marie-Ève Janvier - Grandeur nature




PARTENAIRES