Accueil   Recherche   

english


Publié dans Mieux-Être

Le 14 novembre 2017 - 15:31  | Par Krystine St-Laurent | Paru dans Mieux-Être Édition Octobre 2017
Outils

Être synchro avec la nature

Être synchro avec la nature

Avez-vous l’impression qu’à l’automne votre corps a de la difficulté à suivre le rythme? Avez-vous parfois l’impression de vous éveiller aussi fatigué qu’au coucher? Avez-vous besoin durant la journée d’un boost de sucré/salé ou de caféine pour terminer votre journée? Plusieurs raisons peuvent expliquer cet état. L’une d’entre elles… peut-être n’êtes-vous pas tout à fait synchro avec les rythmes de mère Nature.

Ce que la médecine moderne appelle la chronobiologie, l’ayurveda (la branche médicale du yoga) rappelle depuis des millénaires que pour vivre en harmonie et en état d’équilibre, nous devons lier nos rythmes avec ceux de la nature.

Le merveilleux corps humain est régi par des cycles internes ­assurant l’homéostasie (équilibre) en continu. Silencieux, mais hyper importants, ces rythmes, influencés par l’alternance luminosité/noirceur, varient tout au long de la journée. Le matin, juste avant le réveil par exemple, la pression et le rythme cardiaque augmentent, la sécrétion de cortisol augmente entre autres pour préparer le corps à la journée qui s’annonce. Le soir, un processus inverse se produit: la sécrétion de cortisol diminue et c’est la sécrétion de mélatonine qui augmente, pour préparer le corps au sommeil. Ce ne sont que quelques petits exemples de la grande symphonie de réponses biologiques ayant lieu dans le corps humain, à l’intérieur d’un cycle de 24 heures.

Pour démontrer à quel point nous sommes influencés par les cycles circadiens (24 heures), dans son livre The Body Clock Guide to Better Health (Guide de l’horloge interne pour une meilleure santé), le Dr Michael Smolensky parle d’études ayant démontré que les symptômes de certaines maladies apparaissaient plus fréquemment le matin. C’est le cas entre autres des allergies, de la fièvre des foins, des crises d’arthrite rhumatoïde ou d’infarctus. Le soir, il semblerait que ce soit les crises d’asthme, la goutte, les coliques chez les enfants, les ulcères gastriques et les brûlements d’estomac qui soient plus fréquemment rapportés.
Le lien avec les cycles lumière/noirceur est clairement établi.

Faisant écho à la vision ayurvédique qui prône l’importance de réguler son mode de vie avec celui de la nature, le Dr Turek, directeur du centre pour le sommeil et de la biologie circadienne1, confirme: «Les humains ont besoin de se garder en synchronicité avec les heures naturelles d’ensoleillement et de noirceur, de maintenir une régularité dans leurs habitudes de vie, par exemple les heures des repas et de sommeil, pour que leurs horloges internes restent synchronisées.»
Je vous propose donc quelques trucs à garder en tête pour bonifier votre rituel bien-être quotidien et rappeler l’importance de suivre, un peu plus, le rythme de la nature.

Lorsque l’on y pense bien, en automne, lorsque le soleil se couche à 17 h et que vous allez au lit à 23 h, par exemple, il y a déjà 6 h que le soleil est couché. Alors, pourquoi ne pas rajuster un peu? Créer l’espace pour un petit rituel «préparation au sommeil»: bain chaud aux huiles essentielles et sel d’Epsom, chandelles, musique douce, un bon livre et hop, dans les bras de Morphée. Pas de Facebook avant le dodo, pas d’écran… juste la vie douce qui coule et qui nous donne le droit de nous déposer.

Matin
- Se lever au moins 15 minutes avant le lever du soleil.
- Pour les matins où le soleil se lève plus tard, éviter de s’éveiller au-delà de 6 h.
- Méditer (au moins 15 minutes).
- Faire quelques exercices d’étirement, de stretching, de yoga pour activer l’ensemble de l’œuvre.
- Prendre un verre d’eau chaude avec citron/gingembre pour stimuler la digestion.
- Déjeuner (seulement si vous avez faim), il est conseillé de ne pas trop manger le matin. Le plus grand repas devrait être celui du midi.

MIDI
- Faire du dîner votre repas le plus copieux.
- Préparer votre estomac à la digestion avant le repas pour éviter les endormissements après avoir mangé: un thé de gingembre, de cardamome ou une infusion de persil peuvent être très aidants.
- Prendre le temps de se reposer 10-15 minutes après le dîner et profitez-en pour aller faire une petite marche à l’extérieur.

Soir
- Éviter de manger après 7 heures.
- Favoriser les potages, les soupes chaudes d’automne et éviter de prendre un repas trop copieux.
- Une infusion de basilic frais peut aider à détendre et à la digestion également.

En terminant, il faut s’occuper de cultiver sa vitalité, un petit geste à la fois, jour après jour, parce que si vous ne le faites pas, personne ne le fera à votre place!
Santé! la Vie!


Krystine St-Laurent
- Herboriste et aromathérapeute certifiée
- Conférencière, auteure, chroniqueuse et spécialiste en Santé-Vitalité-Ayurveda
- Productrice et animatrice de l’émission Santé! La Vie!.
- Créatrice de la gamme d’huiles herbales infusées Inspirata Nature et fondatrice de l’entreprise Terre d’Hysope. Elle est formatrice accréditée du programme Santé parfaite ayurvedic lifestyle du Chopra Center (Deepak Chopra), elle fait également partie de l’équipe de santé globale du Monastère des Augustines en plus d’avoir complété la formation Master of Wisdom Meditation Teacher avec Davidji, en Californie.
www.inspiratanature.com





 Article précédent  Retour  Article suivant


AUSSI À LIRE

Pour un été étonnant
Ralentir le rythme et observer la nature
Vivre la plénitude
Authentique Krystine St-Laurent
Marie-Ève Janvier - Grandeur nature




PARTENAIRES