Accueil   Recherche   

english


Publié dans Mieux-Être

Le 12 décembre 2016 - 12:32  | Par Cassandra Poirier | Paru dans Mieux-Être Édition Février 2017
Outils

Édith Cochrane, son coup de cœur pour le yoga

Édith Cochrane, son coup de cœur pour le yoga

Quand je joins Édith Cochrane par téléphone, elle est en plein tournage de la 4e saison de Web Thérapie, une série présentée sur TV5 qui met en scène une thérapeute charlatan qui offre des séances de thérapies de 3 minutes à ses patients… via le Web! Un blitz de 22 jours de travail, de 6 heures le matin à 7 heures le soir, pour incarner un rôle hilarant qui colle bien à la comédienne qui nous fait rire depuis ses débuts, que ce soit lors de ses improvisations à la LNI, en coanimant Les enfants de la télé avec d’André Robitaille, ou bien avec les différents personnages qu’elle a campés au cours de sa carrière. «Ce qui est autour n’existe pas pour l’instant, parce que c’est un tunnel de travail, mais ça finit la semaine prochaine et je vais pouvoir réintégrer mes activités, dont le yoga», me confie la comédienne originaire d’Abitibi, avec de l’excitation dans la voix.

Accro au yoga
Il y a plusieurs années, Édith Cochrane intègre le yoga à son quotidien. Depuis ce temps, c’est un allié essentiel à son équilibre dont elle ne pourrait se défaire. C’était donc tout naturel pour elle de devenir la porte-parole d’Expo Yoga, la toute première exposition d’envergure sur le yoga au Québec, qui aura lieu les 11 et 12 février prochain au Palais des Congrès de Montréal. «Je participe beaucoup à ce genre d’activités, j’ai fait le Festival Wanderlust, des retraites dans des ashrams; c’est vraiment ce qui m’interpelle. Et cet événement va rallier beaucoup de yogis de plusieurs d’écoles. C’est ce qui m’impressionne. Les organisatrices ont vraiment une belle vision du festival et j’ai accepté entre autres parce que j’avais envie de vivre cette expérience», s’enthousiasme la comédienne.

Le yoga, elle est tombée dedans alors qu’elle se cherchait une activité qui la ferait à la fois bouger et se détendre. «Je ne suis pas une fille de gym. J’ai de la misère avec la routine et les centres d’entrainement ne sont pas compatibles avec mon biorythme. Je ne me sens pas bien dans ces environnements-là. Puis je me suis dit, pourquoi pas le yoga. J’ai commencé à en faire avant que ça devienne vraiment à la mode. Je suis allée dans un cours, comme ça, un peu par hasard, et j’ai eu un véritable coup de cœur. J’ai vraiment eu le sentiment d’avoir trouvé mon activité.» Depuis ce jour, elle n’a pas arrêté, mesurant réellement les bienfaits que lui apporte cette pratique. «Tout ce que j’ai envie de travailler se retrouve dans une seule activité. Ça me permet de me détendre, de calmer mon esprit, de méditer, mais en même temps, de me tenir en forme aussi. Je suis plus souple, plus forte.» Et en ce qui concerne le cardio, Édith enfourche toujours son vélo lorsqu’elle a à se déplacer en ville. Une habitude qui complète bien sa mise en forme.

Pour cette boule d’énergie, qui doit concilier de nombreux projets et tournages à la vie de famille, le yoga est un bon moyen de canaliser ses forces, mais aussi un outil pour l’aider à passer à travers de grosses journées ou des périodes plus intenses. Elle admet aussi que le yoga est plus que bienfaiteur pour le corps qui se trouve à être le principal instrument de travail du comédien. «En ce moment, en tournage, j’en fais dans ma loge le midi ou entre deux prises. Je n’ai pas de tapis, je n’ai rien, mais juste de respirer, cela fait le plus grand bien. Personne ne s’en rend compte. Quand je me sens ankylosée, fatiguée, pas concentrée, au lieu de prendre un café, je m’étire un peu, discrètement. Je ne suis pas en train de faire des salutations au soleil en plein milieu du plateau, plaisante la comédienne, mais je le fais pour moi, parce que ça m’aide à passer à ­travers mes journées.» Pour cette comédienne et mère de famille, le yoga est devenu une véritable façon de vivre. «Quand je n’ai pas le temps de me rendre au studio, ça m’arrive, au coucher ou au levé, de méditer un peu. J’ai deux enfants, la vie va vite. Je n’attends pas d’avoir deux heures devant moi, que ce soit un environnement totalement calme et zen pour faire du yoga. Sinon, je n’en ferais jamais! Alors j’y vais quand ça se présente.»

Vivre plus simplement et naturellement
Si le yoga prend une place importante dans son quotidien, Édith Cochrane cherche aussi à vivre simplement, à profiter des moments de bonheur avec sa famille et ses garçons quand elle n’est pas sur les plateaux de tournages. «Les weekends, j’essaie de me concentrer sur ma famille. La fin de semaine dernière, on est allé voir les couleurs au chalet, par exemple. Le temps où je ne suis pas au travail, je donne vraiment tout à ma famille.»

Elle cherche également à tendre vers des habitudes de vie plus saines, en amorçant des changements significatifs ici et là. «J’essaie d’éliminer le plus possible tout ce qui est produit commercial. Pas seulement tout ce qui est produit parfumé, avec parabène, je ne suis même plus rendue là, mais tout ce qui est produit manufacturé. J’essaie d’utiliser le plus possible des trucs naturels et j’aime bien ça.» Son coup de cœur du moment? Le beurre de coco! «Je me dis qu’à un moment ça va arrêter, mais depuis 1 an ou 2, je n’arrête pas de trouver des utilités au beurre de coco! Dans mon bain, j’en mets une cuillérée et j’ai la peau douce. Je me crème et je cuisine à l’huile de coco… c’est comme un must! Je me démaquille même au beurre de coco, j’ai découvert ça dernièrement. Un peu d’eau chaude, et le tour est joué!»

Côté alimentation, elle privilégie les aliments sains, les fruits et les légumes, au plus grand bonheur de la petite famille. «Je mange du poisson. Bien sûr, je peux manger du poulet, mais la viande rouge, ça fait super longtemps que je n’en ai pas mangé. J’essaie de privilégier les légumineuses, évidemment les fruits et légumes, l’alimentation crue. Je suis vraiment dans un processus qui tend vers ça, mais naturellement. Je ne veux pas forcer les choses et imposer mes tocs, mais mes enfants aussi aiment ça, et mon chum a également embarqué là-dedans à 100%. Il cuisine plus que moi à la maison. Il fait vraiment des repas végétariens, des salades incroyables, avec des noix, des graines, des légumineuses, du quinoa… on est beaucoup là-dedans.»

Tendre vers le naturel, tout simplement, voilà vers quoi Édith Cochrane a envie d’aller. Continuer à faire rire, foncer dans mille et un projets, prendre du temps pour sa famille, et continuer à faire du yoga, encore et encore!

Les conseils d’Édith Cochrane pour s’initier au yoga:
«Il faut y aller très simplement. On n’a pas besoin d’être hyper équipé pour faire du yoga. Ce n’est pas comme si on commençait à jouer au tennis ou à faire du ski. Il faut y aller dans un habit dans lequel on est confortable et dire que c’est la première fois.

Il faut nommer les choses et ne pas faire comme si on savait comment ça fonctionnait. Dans chacune des classes, il peut y avoir des débutants et des experts qui se côtoient. Il n’y a pas de compétition. Il faut y aller avec beaucoup d’humilité et d’ouverture.

Il faut surtout savoir que souvent, ce n’est pas la première fois qu’on a le déclic. Il faut laisser le temps à son corps de savoir ce que c’est le yoga. Entre la leçon 1 et la leçon 3 ou 4, il y a un monde de différence dans notre corps. Donc au début, pendant les classes, ce n’est pas à ce moment qu’on a notre plus grande satisfaction. Ça vient après. On fait: “wow”! On vit une incroyable détente. Avec le temps, cette détente, on la retrouve à la première seconde où on s’installe sur notre tapis de yoga.»

Questionnaire Mieux-Être
- Quel est votre oxygène: Ma vie de famille, mes enfants.
- Quel est votre moment préféré de la journée: Le petit-déjeuner. Je me couche des fois en me demandant: mais qu’est-ce que je vais manger demain matin? Je suis friande de déjeuners!
- Pour rien au monde… je n’accepterais de faire quelque chose contre mes valeurs.
- Quel est votre lieu préféré pour vous ressourcer: Sur le bord du fleuve.
- Votre péché mignon: J’aime le chocolat noir, j’en mangerais tout le temps.
- Une chanson qui tourne en boucle en ce moment: le dernier album d’Avec pas d’casque, j’aime beaucoup.


Cassandra Poirier





 Article précédent  Retour  Article suivant


AUSSI À LIRE

L'épigénétique confirme que tout est possible!
Routine sacrée d'automne
Être synchro avec la nature
Madame Labriski - Véritable boule d'énergie
Yoga, la pratique du coeur




PARTENAIRES