Accueil   Recherche   

english


Auto

Le 6 décembre 2016 - 08:02  | Par Jean Léon
Outils

Vision Mercedes–Maybach - Le futur à la mode rétro

Vision Mercedes–Maybach -  Le futur à la mode rétro

Tout d’abord au rendez-vous annuel des voitures classiques de Pebble Beach en août dernier puis au Salon de l’auto de Paris quelques semaines plus tard, Mercedes-Benz ou plutôt Mercedes–Maybach y a présenté la Vision, un spectaculaire coupé inspiré des voitures aéro des années 30, mais propulsé par une technologie ultramoderne.

Force est d’admettre que cette voiture propose des dimensions spectaculaires étant d’une longueur de 6 mètres. En plus, sa couleur rouge vif fait tourner les têtes. Mais c’est surtout sa silhouette assez particulière qui suscite la curiosité et parfois l’admiration. En effet, avec son capot excessivement long, une partie ­arrière très stylisée et prolongée, cette silhouette nous donne une allure de jadis qui détonne par rapport à tous les autres véhicules concepts présentés cette année. Selon son constructeur, il s’agit d’une voiture qui représente le luxe ultime. Il faut également souligner la présence de l’écusson Maybach sur la carrosserie, preuve qu’il s’agit du haut de gamme de cette prestigieuse marque.

Hot et Cool
Il faut excuser l’utilisation de ces termes anglais, mais la langue de Molière n’a pas d’équivalent pour décrire une voiture dont l’allure spectaculaire est « cool », soit un véhicule à part que l’on aimerait bien posséder et qui se démarque à tous points de vue. L’impression première est cette grille de calandre chromée qui sert de point d’ancrage aux lignes de la carrosserie qui s’allongent de façon démesurée et qui sont accentuées par un toit relativement bas qui se termine de façon prolongée vers l’arrière. C’est à la fois aérodynamique et drôlement rétro. Ce retour en arrière s’identifie également par la présence de deux petites lunettes arrière comme on en retrouvait sur les classiques d’autrefois. Soulignons que la grille de calandre est constituée de bâtonnets verticaux qui sont inspirés par un habit aux rayures verticales selon ses concepteurs.

Toujours au chapitre de la carrosserie, celle-ci est dotée de portières de type aile de mouette, un clin d’œil à la légendaire SL 300, celle qui a été la première à proposer un tel agencement. En plus, ces portières soulignent le caractère sportif de cette voiture. Quant à son côté «Hot», plusieurs éléments sont à souligner, ne serait-ce que les rétroviseurs extérieurs constitués de caméras supportées par un aileron aérodynamique. Ajoutons les roues de 24 pouces qui sont le prolongement des jantes utilisées sur la voiture-concept IAA présentée au dernier Salon de Francfort à l’automne 2015. Quant à la section arrière, on la dit inspirée des bateaux tout en étant de forme aérodynamique. Finalement, le point final de cette carrosserie est un diffuseur en aluminium qui optimise l’écoulement de l’air sous le véhicule.

L’ancien et le moderne
L’habitacle est de même cuvée que la carrosserie alors que des références au passé se retrouvent en parallèle avec les technologies de pointe. Le cuir fin des sièges, des appliques en bois et même le choix des couleurs s’associent pour créer une atmosphère de luxe et de tradition. Par ailleurs, les cadrans circulaires sont également un clin d’œil au passé, mais leur fonctionnement est tout ce qu’il y a de plus moderne. Ils viennent s’associer à des instruments numériques multifonctions permettant au conducteur, tout comme au passager, d’avoir accès à de multiples informations tant en ce qui concerne le fonctionnement de la voiture que différents systèmes d’info divertissement. Raffinement ultime, le pare-brise se transforme en écran d’affichage pour permettre d’afficher certaines informations comme la navigation et de nombreuses données concernant la voiture elle-même. Ce système peut être géré et contrôlé aussi bien par le pilote que par le passager. Il s’agit en outre d’un affichage transparent qui ne bloque pas la visibilité.

Finalement, il faut souligner la présence d’un coffre à bagages à l’avant comprenant deux valises créées exclusivement pour ce véhicule. Et finalement, ultime raffinement, les sièges sont dotés de capteurs qui enregistrent le niveau de lumière, la couleur des vêtements des occupants et la température ambiante, ce qui permet de produire des éclairages en harmonie avec l’ambiance de l’habitacle.

Une voiture électrique!
Malgré sa silhouette rétro qui laisserait présager un imposant moteur thermique ronronnant sous le capot, cette voiture a été conçue à la base comme étant un véhicule à propulsion électrique. On y retrouve quatre moteurs électriques, un à chaque roue, ce qui en fait un véhicule à transmission intégrale. La puissance totale de ces moteurs est de 750 chevaux qui sont alimentés par une batterie placée sous le plancher de la voiture et qui permet de compter sur un rayon d’action de 500 km et de boucler le 0-100 km/h en moins de quatre secondes. Et même s’il s’agit d’une voiture-concept, le constructeur souligne que la vitesse maximale de 250 km/h est gérée électroniquement.

Et pas besoin de devoir attendre de nombreuses heures pour pouvoir circuler au volant de cette voiture du futur. En effet, une technologie de pointe permet à la recharge à grande vitesse d’obtenir en cinq minutes une autonomie d’environ 5 km. La batterie peut être rechargée avec une borne de haute intensité, le courant domestique ou encore par champs électromagnétiques.

La vision du futur
Cette Mercedes-Maybach est un concept qui sert à afficher les possibilités en matière de design des futurs modèles sport même s’il est fort peu probable qu’une silhouette aussi tarabiscotée puisse être produite en série un jour. Par contre, plusieurs éléments visuels pourraient être incorporés dans les voitures de demain, notamment les roues, la grille de calandre et certains éléments de la carrosserie. Sans oublier l’utilisation de caméras servant de rétroviseurs extérieurs. Il en est de même pour l’habitacle dont certaines composantes feront partie des modèles à venir.

Mais le point central de de la Vision est la présence d’une technologie de motorisation électrique à l’égale ou sinon supérieure à ce que la concurrence a dévoilé récemment. Il semble que chez Mercedes-Benz on se soit finalement branché sur les solutions à moyen terme. On sait que le géant de Stuttgart a tergiversé pendant plusieurs années quant à l’orientation des solutions écologiques des modèles futurs. Ce dévoilement permet de croire qu’on a pris une sérieuse option pour la motorisation électrique. Quant à la voiture, elle constitue l’un des concepts les plus spectaculaires dévoilés cette année.





 Article précédent  Retour  Article suivant


AUSSI Ŕ LIRE

Peter Schreyer
Infiniti dévoile un moteur à compression variable
Un salon entre deux chaises
Formule 1 - Renault peut-il succéder à Mercedes?
Chevrolet Equinox - La modernité au rendez-vous




PARTENAIRES