Accueil   Recherche   

english


Style de vie

Le 5 décembre 2016 - 15:23  | Par Patrice Plante | Paru dans Homme - Hiver 2017
Outils

Enrhumé? Grand-maman à la rescousse!

Enrhumé? Grand-maman à la rescousse!

Traditionnellement, quand on attrape le rhume, on a deux choix pour se soulager: la mouche de moutarde ou la ponce de gin. Et comme je préfère siroter un cocktail plutôt que de sentir la sandwich au jambon, j’opte pour la bonne vieille ponce!

L’origine de la ponce
C’est un remède de grand-mère répandu depuis des centaines d’années à travers le Canada francophone, à base d’eau chaude, de gin, de citron et de miel. Parce que c’est une recette de mamie, difficile de mettre le doigt sur son origine exacte… Heureusement que la linguistique vient à ma rescousse!

En effet, après des recherches dans des dictionnaires et non dans des livres de mixologie, j’ai découvert que le mot ponce est dérivé de punch et est arrivé en Nouvelle-France avec les immigrants français, surtout les marins. Ceux-ci, au contact de l’anglais, ont transformé bowl of punch en bolle ponge, bonne ponche ou bonne ponce (imaginez l’accent!). Vers la fin du 18e siècle, la bonne ponce est en quelque sorte la version québécoise du grog anglais, à l’exception du fait qu’on y met du gin et non du rhum. Dans les années 1900, c’était à coup de De Kuyper, prononcé «déképeur», qu’on soignait sa grippe d’homme. Heureusement, on a autre chose que du gros gin dans nos minibars aujourd’hui!

Est-ce efficace?
Les pharmaciens et médecins diront sans doute que l’effet de la ponce de gin est plus mental que physique… D’ailleurs, saviez-vous que le gin aurait été créé par les Hollandais d’abord comme un médicament? Oui, l’alcool a un effet vasodilatateur et peut vous décongestionner un moment, tout en procurant une sensation de chaleur et de calme. Le miel a des vertus contre le mal de gorge, alors que le citron a des propriétés antiseptiques, en plus d’être bourré de vitamine C. Pourtant, l’efficacité de la ponce de gin comme remède est discutable. Pourquoi, alors, s’en servir? Parce que même si rien ne vaut beaucoup d’eau et du repos pour soigner un rhume, c’est un breuvage réconfortant, qu’il soit alcoolisé ou non. On s’en verse une tasse, on s’emmitoufle et on attend que ça passe!

La ponce de Gin
Ingrédients
- 1,5 oz (45 ml) de Beefeater 
- 1/2 citron pressé
- 1 c. à soupe (15 ml) de miel
- 3/4 tasse (180 ml) d’eau bouillante
- Rondelle de citron et clous de girofle (pour décorer)
- Bâton de cannelle Madépices (pour décorer)

Méthode
- Mettre tous les ingrédients dans une tasse préalablement réchauffée. 
- Remuer légèrement.
- Décorer d’une rondelle de citron piquée de clous de girofle.

Variante: pour profiter des propriétés antibactériennes et antinauséeuses du gingembre, en piler quelques tranches fines et ajouter du romarin.

 

Le secret de notre ponce
Ce qui différencie la ponce façon Monsieur Cocktail de toutes les autres recettes de grands-mères ou de matantes, ce sont les épices, et pas n’importe lesquelles! La cannelle de Madagascar, importée par la compagnie québécoise Madépices, a un parfum subtil et sucré. C’est de la vraie cannelle, contrairement à celle chinoise, dont le vrai nom est en fait «casse» et qui donne un goût de bonbon «petit cœur à la cannelle» a absolument tout. La cannelle Madépices, au lieu de cacher les arômes du gin, les rehausse dans un magnifique accord aromatique. Une fois que vous y aurez goûté, vous ne pourrez plus vous en passer, parole de mixologue! www.madepices.com





 Article précédent  Retour  Article suivant


AUSSI À LIRE

Le Trouble
Le Parti québécois, l'affaire d'une génération?
Enrhumé? Grand-maman à la rescousse!
Vivez le coup de grâce
Les égarements de mademoiselle Baxter




PARTENAIRES