Accueil   Recherche   

english


Publié dans Mieux-Être

Le 30 novembre 2016 - 16:01  | Par Krystine St-Laurent | Paru dans l'édition Décembre 2016
Outils

Rituel ayurvédique pour apaiser le stress et le vent

Rituel ayurvédique pour apaiser le stress et le vent

Le changement de saison: beaucoup plus qu’une date au calendrier.
L’automne est un temps où la luminosité est souvent exceptionnelle. Avec la symphonie de couleurs arrive aussi un changement de cycle lumineux nous dirigeant doucement et inévitablement vers le solstice d’hiver (date où la nuit est la plus longue, le 21 décembre).

Même si nous souhaitons profondément que l’été dure 12 mois, il faut se rendre à l’évidence: l’humain, malgré sa grande volonté, n’a aucun contrôle sur Mère Nature. Nous avons par contre le pouvoir sur nos choix et plus nous exerçons ces choix de façon consciente, plus nous sommes en mesure de développer une résilience et de vivre la transition vers la saison froide dans un état d’équilibre et d’harmonie. 

Selon le Dr Vasant Lad, médecin spécialiste ayurvédique, nous ne pouvons vivre les saisons en nous fiant aux dates inscrites au calendrier. La nature change, bouge, et se renouvelle constamment. Il ajoute que si nous portons attention, nous pouvons parfois voir les signes des 4 saisons durant la même journée. Un matin frais avec des rayons de soleil où les oiseaux chantent leurs symphonies nous rappelant les premières notes du printemps; un vent chaud et odorant le midi nous rappelant les beaux jours de l’été, un orage ramenant le temps plus frisquet en après-midi accompagné d’un vent d’automne, puis les nuages et la froideur de la nuit nous rappelant les notes de l’hiver. Pour maintenir une santé et une vitalité durant les saisons et les périodes de transitions, nous devons être connectés avec la nature et ses cycles, et nous ajuster de façon quotidienne(1).

L’Ayurveda (la branche médicale du yoga) considère l’automne comme étant froid, sec et léger, donc avec une présence plus accrue de l’élément vent et espace. Pour illustrer l’effet de ces éléments dans la nature, nous n’avons qu’à penser à un arbre à l’automne, dont les feuilles changent de couleur suite au changement de luminosité, puis s’assèchent et tombent naturellement au rythme des grands vents, créant ainsi plus d’espace. 

Les gens ayant dans leur constitution physique unique (dosha) une présence plus accrue des qualités Vata (froid, sec, léger) peuvent ressentir de façon plus intense le changement de saison, puisqu’il y a accumulation de ces qualités au fil du temps. Cette accumulation peut affecter le corps physique, mais également la dimension émotionnelle et psychique (2).

Voici quelques signes de débalancement Vata: 
• mains et pieds froids,
• peau et cheveux plus secs,
• insomnie,
• douleur et inflammation des jointures (mains, genoux),
• difficulté à gérer le stress pouvant mener à l’anxiété,
• plus grande place aux peurs et insécurités. 

Pour pacifier Vata, il faut penser au contraire de froid, sec et léger donc: apaiser, hydrater, enraciner et réchauffer. 

Il a été dit que si quelqu’un s’éveille entre 4 et 5 heures du matin, il est préférable d’aller méditer et écouter le silence du petit matin plutôt que d’essayer de retourner, avec ou sans succès, dans les bras de morphée. Souvent, l’accumulation de Vata peut rendre le sommeil plus léger et amener une propension à ressasser les pensées durant la nuit.

Voici quelques trucs simples pour bonifier votre routine bien-être matinale et aider à maintenir Vata en équilibre:

1. Faire le vide pour refaire le plein avant la méditation
Il est conseillé de limiter les activités et le mouvement au réveil. Dès que vous ouvrez les yeux, passez à la salle de bain faire le vide, nettoyer les passages (incluant le nez et la bouche) puis dirigez-vous vers le coussin de méditation. Enveloppez-vous d’une couverture ou d’un châle pour que votre confort soit au maximum. 

2. Méditer
Si vous le pouvez, faites l’espace pour vous lever un peu plus tôt (avant 6 heures) et prenez 15 minutes pour méditer. Ce temps de pause entre les rêves et la journée qui s’annonce permet aussi d’ancrer une intention pour la journée. 

3. S’étirer
Vous créer un espace pour un yoga matinal apaisant est une des clés pour apaiser le mental et s’ancrer à la terre mère. Même si vous n’êtes pas spécialiste de yoga et ne disposez pas de beaucoup de temps, un cycle de 12 salutations au soleil suivi d’une pause relaxation (savasana) apaise le système nerveux et est très bénéfique pour enraciner Vata.

4. Respirer
Une série de respirations en alternance des narines (pranayama) est très bénéfique pour apaiser le corps et l’esprit. Placez le pouce sur la narine droite, inspirez profondément de la narine gauche. Par la suite, placez l’annulaire sur la narine gauche et expirez doucement de la narine droite. Demeurez dans cette position et respirez profondément de la narine droite, bloquez cette narine avec le pouce puis libérez l’annulaire pour expirer de la gauche. Vous pouvez répéter ce cycle au moins quatre fois. 

5. Prendre une douche de gratitude
La connexion avec l’eau ramène la pureté, l’équilibre, permet d’apaiser Vata, d’activer la circulation et de réchauffer l’ensemble de l’œuvre. Compter ses gratitudes durant la douche permet de se placer dans un état de bien-être et d’ouverture pour la journée. Ne pas oublier d’inclure la gratitude pour la disponibilité de l’eau chaude et pour la possibilité de se laver au quotidien.

6. S’huiler avec une huile spécifique pour Vata(2)
a. Le corps
Une séance d’automassage quotidienne (abhyanga) avec une huile bénéfique spécifiquement au dosha Vata permet de réchauffer et d’hydrater en profondeur, en plus d’enraciner et de nourrir peau, cheveux et ongles. Appliquez l’huile dans vos mains, frottez-les ensemble pour réchauffer l’huile puis appliquez doucement sur la peau avec des mouvements remplis d’intention de bienveillance: oreilles, nuque, épaules, cou, poitrine, ventre, jambes et cuisses. Les pieds aussi aiment bien recevoir leur dose d’attention. 

b. Le nez
Selon la tradition ayurvédique, la lubrification quotidienne des parois du nez aide à réduire les tensions et le stress accumulé, en plus d’hydrater en profondeur. Ce petit rituel peut potentiellement aider à réduire les symptômes d’allergies et du rhume (congestion, écoulement nasal, etc.) et de préserver cette barrière aux agressions extérieures comme la pollution, les bactéries et les virus.

7. S’hydrater
Boire un verre d’eau chaude à jeun est extrêmement bénéfique pour pacifier Vata, stimuler la digestion et l’élimination et préparer son corps à recevoir le repas du matin. Vous pouvez ajouter citron, gingembre, romarin ou cardamome au goût ce qui stimulera votre feu digestif.

8. Deux mots clés pour le déjeuner: chaud et épicé 
Un bol de gruau épicé avec de la cardamome, cannelle, gingembre et miel est une excellente manière de rester au chaud. Vous pouvez également substituer l’avoine pour du quinoa, mais n’oubliez pas d’ajouter un peu d’huile et d’épices pour contrebalancer la légèreté du quinoa. 

Un rituel bien-être se crée un pas à la fois. Plus vous ferez l’espace pour prendre soin de vous, plus vous aurez envie de continuer à le faire, car le bien-être et la vitalité associés à ces petits gestes nous rappellent l’importance de nous chouchouter. 

Parce que si vous ne prenez pas soin de vous, personne ne le fera à votre place! Santé! la Vie!


Krystine St-Laurent
Auteure, conférencière, chroniqueuse et spécialiste en Santé-Vitalité-Ayurveda, Krystine St-Laurent est productrice et animatrice de l’émission Santé! La Vie!. Herboriste et aromathérapeute certifiée, elle est créatrice de la gamme d’Huiles Herbales Infusées INSPIRATA NATURE et fondatrice de l’entreprise TERRE D’HYSOPE, là où la nature rencontre le bien-être et l’équilibre. Pour découvrir les huiles et le monde d’Inspirata Nature: www.inspiratanature.com

Références:
1. Lad, Vasant. The Complete Book of Ayurvedic Home Remedies. New York : Harmony, 1998. Print.
2. McIntyre, Anne. The Ayurveda Bible: The Definitive Guide to Ayurvedic Healing. Richmond Hill, Ont. : Firefly, 2012. Print.
3. Yarema, Thomas, Daniel Rhoda, Johnny Brannigan, and Ed Ouellette. Eat-taste-heal: An Ayurvedic Guidebook and -Cookbook for Modern Living. Kapaa, HI: Five Elements, 2006. Print.





 Article précédent  Retour  Article suivant


AUSSI À LIRE

Julie Bélanger - Le coeur sur la main
11 conseils pour survivre à la saison froide
L'épigénétique confirme que tout est possible!
Routine sacrée d'automne
Être synchro avec la nature




PARTENAIRES