Accueil   Recherche   

english


Publié dans Mieux-Être

Le 30 novembre 2016 - 15:38  | Dominique Loreau | Paru dans l'édition Décembre 2016
Outils

Vivre heureux dans un petit espace, à la recherche d'un bonheur simple

Vivre heureux dans un petit espace, à la recherche d'un bonheur simple

Pour Dominique Loreau, l’équation est simple: plus une maison a de mètres carrés, plus son propriétaire est esclave de ses richesses; ce qui devrait être une oasis devient une prison. En revanche, une petite maison signifie une grande liberté et permet à celui qui l’occupe de s’épanouir intellectuellement et spirituellement. Les heures consacrées aux temps libres et à l’introspection remplacent l’entretien de la pelouse ou les corvées ménagères. «Qu’est-ce que le luxe? C’est vivre sereinement, avec fluidité et aisance.» En somme, l’auteure propose une minirévolution de l’espace domestique. Si «le monde actuel est immoral et insensé», à nous de devenir des ascètes contemporains afin de changer le monde: «Vivre dans plus petit pour changer le monde peut sembler utopique. Mais sans l’utopie, que resterait-il de l’espoir?»

Dominique Loreau,
Flammarion, 2016

 





 Article précédent  Retour  Article suivant


AUSSI À LIRE

Simplicité, douceur et calme
Se concentrer cur ce qui est important
Le hygge, ça ne s'achète pas, ça se crée
Ces petites choses de la vie
Faire son budget peut être agréable




PARTENAIRES