Accueil   Recherche   

english


Auto

Le 31 août 2016 - 16:13
Outils

La saison des cabriolets - Place au plaisir de conduire

La saison des cabriolets - Place au plaisir de conduire

L’été, c’est le temps des cabriolets, le temps de rouler en plein air. Et par temps de canicule, une randonnée en fin de soirée, le toit baissé, est une expérience qui est toujours appréciée. Et il faut savoir qu’au cours des récentes années, des progrès énormes ont été réalisés au chapitre de la rigidité des châssis et le capot sautillant est chose du passé tout comme la turbulence de l’air dans l’habitacle.

Il faut également souligner le fait qu’il existe sur le marché une multitude de modèles de tous les prix et de toutes les catégories permettant aux amateurs du genre de choisir un modèle qui répond à leurs budgets et à leurs attentes. Jamais par le passé l’offre n’a été aussi diversifiée et aussi riche. Embarquez, on part faire un tour.

Mazda MX5

Aussi bien débuter par la légende. En effet, au cours d’une carrière qui dure depuis plus d’un quart de siècle, il s’agit du roadster le plus vendu dans l’histoire de l’automobile. Sa silhouette aguichante, son agrément de conduite très relevé ainsi que le prix très compétitif pour la catégorie en ont fait le best-seller que l’on connaît. Mieux encore, il a été complètement revu il y a une couple d’années et le produit est encore plus intéressant qu’auparavant.

Ce qu’il faut souligner, surtout, c’est que ses concepteurs sont demeurés fidèles au modèle d’origine. En effet, on a même résisté à l’élargir, à l’allonger, à la rendre plus puissante. La seule chose qu’on a changée, c’est qu’on a encore amélioré son agrément de conduite. C’est une voiture que l’on enfile comme un gant et qui vous offre des heures et des heures de plaisir. Soulignons également que cette nouvelle génération propose une boîte automatique nettement mieux adaptée et plus efficace. Détail à souligner, sa conduite hivernale n’est pas à dédaigner, bien au contraire.

Fiat 124

Pourquoi ne pas enchaîner avec la version italo-japonaise de la légendaire Mazda MX-5? Pas besoin d’être grand spécialiste de l’automobile pour constater que cette Fiat est étroitement dérivée de la Mazda. Par contre, sa section avant est différente tandis qu’au lieu du très fiable moteur Mazda, on retrouve sous le capot un moteur 1,4 litre MultiAir de 160 chevaux. Il sera intéressant de connaître quel sera le choix des acheteurs entre cette version à saveur italienne ou la Mazda originale.

Chevrolet Corvette

Toujours sans respecter l’ordre alphabétique, allons-y pour la Chevrolet Corvette cabriolet, une voiture mythique qui représente sans doute la meilleure valeur performance–prix de toute l’industrie. Il s’agit d’une voiture dont les performances sont remarquables et la tenue de route en mesure de damer le pion à pratiquement tout ce qui se fait de mieux sur le marché. Et pas nécessaire d’opter pour la version Z06 pour se payer du bon temps à son volant. Il faut souligner également que l’habitacle est nettement plus confortable et plus luxueux que sur la version précédente tandis que la tenue de route est phénoménale et la seule limite de cette voiture est sans doute votre audace et la crainte des policiers.

En fait, le seul problème est de pouvoir s’en procurer une tant la demande est forte.

Chevrolet Camaro

Cette nouvelle version a été révisée à la fin de l’année dernière et il s’agit d’une voiture encore plus homogène que sa devancière et proposant un habitacle entièrement redessiné. On a conservé la silhouette de la version précédente, mais de multiples raffinements ont permis de raffiner les qualités aérodynamiques de la carrosserie. En plus, il faut souligner que la version cabriolet est dotée d’une capote souple qui assure une excellente insonorisation. Et comme le coupé ne bénéficie pas d’une visibilité arrière limitée, on n’est pas handicapé si on opte pour le cabriolet. Et pas besoin d’attendre l’arrivée au début de l’an prochain de la version Z et de son moteur de 640 chevaux. Les versions actuelles du décapotable sont amplement performantes et agréables à conduire.

Ford Mustang

Aucune autre voiture de conception et de fabrication nord-américaine ne jouit d’une telle popularité auprès des amateurs de belles voitures. Et mieux encore, la Mustang est vendue à un prix quasiment dérisoire compte tenu de ce qui nous est offert. De plus, il s’agit dorénavant d’une voiture complètement redessinée et revue sur le plan de la mécanique, ce qui comprend entre autres une suspension arrière indépendante, une avancée technologique qui était due depuis longtemps. Et pas besoin de se procurer la version avec le moteur V8 de 5 litres, on peut choisir entre le moteur V6 de 3,7 litres de 300 chevaux ou encore le quatre cylindres 2,3 litres turbo de 310 chevaux.

Il s’agit d’une voiture iconique qui fait toujours tourner les têtes plus de 50 ans après son lancement. Pour plusieurs, c’est le cabriolet de leur rêve et on ne saurait les blâmer.

Jaguar F-type

Il ne s’agit pas de lancer le débat quant à la plus belle voiture décapotable sur le marché, mais il est certain que cette Jaguar figure en tête de liste de bien des palmarès. Et lorsqu’elle a été dévoilée à Paris, il y a trois ans, ce fut instantanément la vedette du Salon de l’auto de la Ville Lumière. En plus de ses apparences spectaculaires, c’est une voiture qui privilégie l’agrément de conduite et en plus, son moteur V6 3,0 litres peut être commandé avec une boîte manuelle à six rapports, ce qui n’est pas toujours le cas pour des voitures de cette catégorie. L’habitacle est on ne peut plus réussi et la turbulence de l’air dans l’habitacle est vraiment bien contrôlée. Soulignons-en plus, que les modèles à moteur V6 peuvent être commandés avec la traction intégrale.

Mercédès Benz : l’embarras du choix

Curieusement, c’est le constructeur de modèles de grand luxe qui propose le plus grand nombre de versions cabriolet. En effet, trois modèles sont présentement disponibles et d’ici quelque peu, la Classe C et la Classe S proposeront à leur tour les versions cabriolet. On retrouve donc la Classe E décapotable qui assure le confort d’une berline de porte possédant un toit amovible. Soulignons que le toit de celle-ci est en toile contrairement aux deux autres modèles qui sont dotés d’un toit rigide rétractable. Le modèle le plus petit et le plus abordable est le SLK qui propose un luxe incontestable, une tenue de route sans faille tout en proposant bien entendu une pléthore de systèmes de sécurité actifs et passifs. Mais jusqu’à maintenant, le modèle le plus impressionnant de cette gamme de décapotables est la légendaire SL qui bénéficie de plusieurs raffinements pour 2016 et qui est offerte en de multiples configurations. Il faut souligner entre autres les versions AMG et leur moteur V8 ou V 12. La grande classe!

Porsche 718 Boxster et 911 Targa

Dorénavant désignée comme étant le modèle 718, la Boxster est sans doute la voiture décapotable proposant le meilleur agrément de conduite de toute la famille Porsche aussi bien en fait de tenue de route que d’agrément de conduite. Il y a d’autres modèles de la marque qui sont plus rapides, mais rares ceux qui offrent une telle homogénéité et un prix quand même très compétitif pour une voiture d’une telle qualité. Certains vont souligner que nous ignorons la 911 Cabriolet qui est une voiture extraordinaire à tous les points de vue, mais sa silhouette est vraiment handicapée par ce toit souple qui ne réussit pas à s’intégrer de façon harmonieuse. Si vous voulez prendre un bol d’air au volant d’une 911, pourquoi ne pas opter pour la Targa et son ingénieux toit mobile?

Nissan 370Z

Si vous voulez une voiture à vocation sportive, vraiment bien équipée et propulsée par un moteur d’une incroyable fiabilité, il y a de fortes chances que la Nissan 370 Z décapotable vous intéresse. C’est une voiture qui a fait ses preuves au fil des années et même si elle n’est pas de la dernière jeunesse, c’est une valeur sûre qui a de fortes chances de ne pas vous décevoir. Certains contestent sa silhouette une fois le toit placé, mais par beau temps, et la capote baissée, c’est une voiture qui sera en mesure de combler vos attentes.

Volkswagen Beetle Cabrio

Même à l’époque de la coccinelle originale, le modèle cabriolet jouissait de l’estime de bien des gens déjà avec son toit doublé qui se replie en protubérance à l’arrière. Il s’agit dorénavant de la troisième génération de ce modèle et on continue de proposer une version cabriolet qui est tout aussi exclusive et intéressante. Elle conserve l’agrément de conduite de cette nouvelle génération tout en proposant l’isolation et le confort d’un toit souple isolé. Pour les personnes qui aiment se démarquer des autres, c’est une voiture à prendre en considération. Il faut souligner que la version « Denim » sera offerte en quantité limitée.

Ferrari 488 Spider

Il est toujours permis de rêver! Et si jamais vous remportez le gros lot à la loterie, l’une des voitures qui devraient être en tête de votre liste d’achats est la nouvelle Ferrari 488 Spider, une voiture aux lignes spectaculaires qui est propulsée par un moteur V8 turbo compressé de 690 chevaux. De quoi assurer des performances extraordinaires. Mais ce n’est pas la puissance du groupe propulseur qui est le plus important, c’est surtout l’élégance des lignes, la conduite unique en son genre qui permet aux pilotes de communiquer avec la mécanique et de maîtriser la route. Et en plus, pas besoin de rouler à tombeau ouvert, une balade à vitesse modérée suffit pour nous faire profiter de cette voiture incontournable.

Il ne reste plus à espérer que le soleil soit de la partie le plus souvent possible.





 Article précédent  Retour  Article suivant


AUSSI À LIRE

Formule 1 - Renault peut-il succéder à Mercedes?
Chevrolet Equinox - La modernité au rendez-vous
Volvo V90 XC - Prêt pour le succès
Daniel Raymond, un magicien de la mécanique
Vision Mercedes–Maybach - Le futur à la mode rétro




PARTENAIRES