Accueil   Recherche   

english


Publié dans Mieux-Être

Le 10 mai 2016 - 14:50  | Cassandra Poirier | Paru dans Mieux-Être Édition 80
Outils

Josée Lavigueur, donner l'envie de bouger

Josée Lavigueur, donner l'envie de bouger

Cette année, Josée Lavigueur fête ses 30 ans de carrière. Oui, vous avez bien lu ! Voici bien la preuve qu’une vie active et saine préserve une jeunesse presque éternelle. Car il n’y a pas plus rayonnante et inspirante qu’elle. Demandez d’ailleurs à tous ceux et celles qu’elle a convaincus des bienfaits de bouger, ne serait-ce que 30 minutes par jour. Que ce soit à la télévision, par l’entremise d’un DVD ou d’un livre, ou lors d’une séance d’aérobie bien rythmée chez Énergie Cardio, à son contact, la motivation devient vite contagieuse.

L’aventure commence en 1985. À cette époque, les cassettes vidéo de Jane Fonda faisaient fureur et la demande pour ce type d’entrainement était en forte hausse. « Je suis entrée là-dedans comme un poisson dans l’eau, parce que c’était comme de la danse », raconte Josée. Déjà toute petite, elle en est passionnée et elle suivra même sa formation de ballet. À l’adolescence, les comédies musicales soulèvent son enthousiasme, à tel point qu’elle en rêve. Mais pour ajouter une corde à son arc, Josée Lavigueur fait un baccalauréat en activité physique à l’université. Une décision qui sera un tournant pour la suite de sa carrière et qui la mènera d’abord à animer ses premières classes d’aérobie. « Être devant un groupe avec de la musique et faire de l’animation ; je me découvrais vraiment une nouvelle passion. J’ai eu cette chance de trouver très tôt une activité qui m’allumait énormément et qui m’allume encore. Je donne toujours des cours avec autant d’enthousiasme, trente ans plus tard! » Lors d’une compétition pancanadienne d’aérobie, où Josée remporte une médaille d’or en équipe avec ses collègues, elle attire l’attention des médias qui la mènera d’abord sur les ondes de RDS, puis de TVA. En 1999, elle trouve sa place au sein de l’équipe de Salut, Bonjour! qu’elle n’a pas quitté depuis, 16 ans plus tard.

Si Josée reste aussi présente dans les médias et de façon encore plus importante dans le coeur des Québécois, c’est bien parce qu’elle y prend un énorme plaisir et qu’elle croit au pouvoir de bouger ! Sa mission : rendre l’activité sportive accessible au plus grand nombre. Personne n’est laissé pour compte. Il n’y a qu’à jeter un coup d’oeil à la liste impressionnante de 30 DVD qu’elle a réalisés au cours de ces années. Et 2016 devrait voir ce nombre augmenter à 31, promet-elle. « Je ne veux pas que l’activité physique s’adresse seulement à une catégorie de personne, mais bien à tout le monde. Bouger est accessible, et surtout essentiel ! Il y a un mouvement qui est clairement en train de s’établir au Québec, où les gens ont compris l’importance de bouger et de faire de l’activité physique, pas pour la silhouette, mais pour la santé en priorité. »

Bouger plus, s’alimenter mieux
L’important est bien de bouger, mais il n’est pas toujours évident de s’y mettre. Par quoi commencer? Voilà une question sur laquelle Josée se penche souvent. « Ce n’est pas tout le monde qui a, dès le départ, envie de passer les portes d’un centre de conditionnement physique, mais ça peut venir avec l’assurance. Et cela commence en passant la porte de la maison et en mettant de bonnes chaussures, explique-t-elle. Dès qu’on bouge, il y a une fierté qui s’installe. Il y a une endorphine qui est réelle, on se sent mieux dans notre tête et on est plus sûr de nous. C’est un cercle positif ! » Mais plus que tout, la notion de plaisir est essentielle pour cette férue de sport qui croit toutefois en l’équilibre. « Il y aura toujours une dimension d’effort associé à l’activité physique. Ce n’est pas pour rien qu’on essaie encore de trouver des recettes miracles, mais il n’y en a pas ! Il faut se lever et bouger ! Et pour rendre cela agréable (ce qui est très possible et faisable), c’est de trouver des éléments plaisants, de se poser des questions. Qu’est-ce que je pourrais faire qui changerait ma vie ? Parce qu’elle va définitivement changer ! »

Si l’activité physique est primordiale, une bonne alimentation saine et complète n’est pas en reste, bien au contraire explique Josée. « Tu ne peux pas faire le choix du virage santé dans ta vie en disant: je vais seulement bouger plus, sans manger mieux. Mais ce qui est extraordinaire, c’est que les gens commencent à comprendre que les diètes, c’est une mauvaise idée ! C’est plutôt une question de portion et de choix, et non de privation. »

 C’est en voulant explorer ce thème que le projet de la trilogie Kilo Cardio a pris forme, avec Isabelle Huot et le motivateur Guy Bourgeois, ces livres combinant des  menus santé, des programmes d’entrainement complets et des conseils pour ne pas perdre de vue nos objectifs. Plus de 420 000 copies de la trilogie ont été  vendues, une réelle fierté pour Josée.  « L’idée que les gens ont acheté ton livre, c’est excitant. Mais ce qui l’est encore plus, c’est l’idée que les gens ont acheté ton  livre et l’ont tellement aimé qu’ils en  ont parlé aux gens autour et qu’ils ont eu les résultats escomptés. C’est tellement motivant ! Les gens nous font confiance et  c’est un privilège. Et qu’ils réussissent  à atteindre leurs objectifs avec le livre, c’est le summum ! » D’ailleurs, les deux femmes ont à nouveau réuni leurs expertises  pour offrir le livre Manger et bouger au  féminin, à paraitre le 2 mars prochain, un livre s’adressant aux femmes et aux différentes problématiques qu’elles  peuvent rencontrer : le manque d’énergie, la perte  de poids, les défis hormonaux, etc.

 Voilà trente ans que Josée s’investit à changer, petit à petit, les habitudes des Québécois en ce qui concerne l’importance de l’activité physique. Trente ans qu’elle  partage sa passion et son envie de bouger grâce à ses innombrables conseils. Les choses seraient-elles réellement en train de changer ? Serions-nous plus  nombreux à enfiler nos chaussures de sport qu’avant ? Une chose est certaine, Josée Lavigueur est une figure inspirante qui nous poussera toujours à aller plus loin,  à notre rythme, sans pression... et dans le plaisir !

Cassandra Poirier
Journaliste





 Article précédent  Retour  Article suivant


AUSSI À LIRE

Johanne Gagnon - Passionnée de nature
L'humain et les cycles de la nature
Le yoga, une thérapie complémentaire
Le yoga qui guérit
Chantal Lacroix, véritable porte-bonheur




PARTENAIRES