Accueil   Recherche   

english


Publié dans Mieux-Être

Le 9 mai 2016 - 15:57  | Sophie Bienvenue | Paru dans Mieux-Être Édition 79
Outils

Pour nettoyer le corps et purifier l'âme

Pour nettoyer le corps et purifier l'âme

Vous êtes un adepte de yoga ? Vous pratiquez les asanas (postures) et les pranayamas (respirations) depuis quelque temps ? Avez-vous déjà entendu parler des shatkriyas ou des shatkarmas ? Ces noms vous évoquent vaguement quelque chose ? Ce sont des techniques d’hygiène corporelle qui sont utilisées en yoga depuis des millénaires.

Selon les textes classiques de Hatha yoga pradepika, 
6 procédures de purification du corps sont proposées ;

  1. 
Trâtaka : concentration et purification des yeux par observation sans clignotement.
  2. Neti : nettoyage des voies nasales et sinusales.
  3. Dhauti : nettoyage de la bouche, des oreilles et de l’appareil digestif.
  4. 
Kapâla-bhati : revitalisation et purification des voies respiratoires.
  5. Nauli : massage abdominal.
  6. Basti : nettoyage colorectal.

À priori, ces activités yoguiques peuvent vous sembler étonnantes, voire même vous laisser perplexe. Il est normal de sentir une certaine réticence à la lecture de ces pratiques méconnues du monde occidental. Pourtant, ces techniques sont utilisées par nos voisins indiens depuis des siècles et elles ont le pouvoir de maintenir l’enveloppe physique jeune et vigoureuse. Pas étonnant qu’une grande partie des hommes ayant dépassé l’âge respectable de 100 ans utilisent ces méthodes de purification. Il est vrai que certaines méthodes ont été et sont toujours sujettes à controverse. C’est pourquoi, il sera détaillé dans cet article que les techniques ne requérant pas l’accompagnement d’un professionnel ou d’un guide d’expérience.

Yoga des yeux – Trâtaka

Les yeux sont perçus par plusieurs comme le reflet de l’âme. C’est l’organe qui nous permet d’assimiler les images que nous observons et pouvoir ainsi mieux comprendre l’environnement qui nous entoure. En complémentarité à la bouche, c’est également par les yeux que nous dégageons l’émotion qui nous habite et que nous la communiquons à autrui. Tant de raisons de garder cet organe vital en bonne santé et en prendre soin.

Méthode de nettoyage

Observation de la flamme d’une bougie dans une pièce sombre.

  • 
Installez-vous confortablement dans un endroit calme et sombre.
  • 
Fermez les yeux. Inspirez doucement par le nez et expirez longuement par la gorge, en gardant la bouche fermée. Répétez ce cycle au moins trois fois pour vous détendre.
  • 
Installez la bougie à 50 cm de votre visage. Amenez votre regard au cœur de la flamme, plus exactement entre la mèche et la flamme vacillante.
  • Gardez votre visage détendu et ne clignez pas des yeux. Laissez-vous hypnotiser par la lueur du feu. Respirez doucement.
  • Sans jamais cligner des yeux, concentrez-vous sur les détails de la flamme, son intensité, sa couleur, son pourtour et sa luminosité, environ 15 longues secondes. Puis fermez les yeux quelques instants.
  • Répétez ce cycle au moins 3 fois.

Rinçage nasal – Neti

Il peut être très incommodant de souffrir d’allergie, de rhumatisme ou d’avoir continuellement de la difficulté à respirer par le nez, spécialement dans la pratique du yoga ! Lorsque nous souffrons d’un rhume ou d’une grippe, nous utilisons généralement une solution saline préfabriquée qui nous permet de dégager les voies nasales des multiples impuretés. Cependant, nous attendons souvent d’être souffrants avant d’avoir recours au nettoyage de nos parois nasales. Dans le cas de la technique Neti, celle-ci est préventive. Elle permet donc d’éliminer les grippes et les désagréments nasaux de tout genre. Ce faisant, pour assurer son efficacité, il vaut mieux le faire assidument toutes les semaines. Pour cette pratique, vous aurez besoin d’une Jalaneti pot (également appelé lotas en sanskrit), de deux tasses d’eau propre et tiède ainsi que du sel de mer gris ou rose (de l’Himalaya), pour composer votre propre solution saline, 100 % naturelle !

Méthode de nettoyage

Nettoyage des voies nasales en laissant s’écouler l’eau saline d’une narine à l’autre.

  • 
Préparez votre solution saline en ajoutant une cuillérée à thé de sel de mer pour deux tasses d’eau. Assurez-vous que l’eau est à une température d’environ 37 degrés (température corporelle).
  • Versez l’eau saline dans votre jalaneti pot. Commencez par la narine gauche. En vous penchant au-dessus du bain ou de l’évier, laissez la solution couler dans l’ouverture de votre narine et tournez votre tête vers la gauche de sorte que votre narine droite soit la partie la plus près de l’évier ou du bain.
  • Vous sentirez l’eau faire son chemin à travers les voies nasales et sinusales pour ressortir par la narine droite. Pour éviter les étouffements, il faut continuellement expulser l’air par la bouche de manière saccadée tout au long de l’exercice.
  • Lorsque votre jalaneti pot est complètement vide et que l’écoulement de l’eau a cessé de votre narine droite; mouchez-vous plusieurs fois s’il le faut pour laisser sortir le maximum d’impuretés. Assurez-vous que votre nez soit complètement sec lorsque vous cessez l’expulsion des bactéries.
  • Vous pouvez maintenant répéter le même procédé avec la narine droite.

La respiration du crâne lumineux – Kapâla-bhati

Il est nommé le pranayama de l’illumination crânienne puisque sa pratique régulière remplit d’énergie le centre vital entre les deux sourcils (le troisième œil ou 6e chakra de l’intuition) et permet d’émettre une apaisante lumière dans l’esprit et la boîte crânienne, d’où l’origine de son nom. Cette méthode de nettoyage des poumons, de la cage thoracique et des cellules du cerveau est plutôt connue auprès des adeptes yoguiques comme une technique de respiration. À travers cette pratique, la paroi abdominale est activée à plusieurs reprises de manière rythmée et puissante et l’air est expulsé par le nez. En plus d’équilibrer et renforcer le système nerveux, elle permet au pratiquant de nettoyer son système respiratoire, de stimuler l’activité cérébrale et l’éveil de la conscience. Il permet d’améliorer la digestion, de renforcer les abdominaux, le diaphragme et le cœur. Au-delà des bienfaits physiques, ce kriya/pranayama permet d’expulser les impuretés psychoémotives du cerveau. Cette technique est très complète, simple et facile à exécuter. Elle ne demande ni préparation ni accessoire. Par contre, si vous souffrez d’hypertension, de problèmes cardiaques ou d’épilepsie, il est contre-indiqué d’utiliser cette méthode.

Méthode de nettoyage

Activation des parois abdominales et expulsion de l’air par voies nasales.

  • 
Assoyez-vous confortablement en tailleur (à l’indienne) ou sur les talons (à la japonaise). Assurez-vous d’avoir le dos droit et le ventre relâché.
  • Prenez une longue et profonde inspiration par le nez. Puis commencez à expirer l’air par le nez simultanément, en contractant les abdominaux vers l’intérieur. L’expulsion de l’air par le nez se produit de façon courte et forcée. Vous pouvez poser la main droite sur votre ventre afin de sentir la puissance des contractions produites par la partie inférieure de votre abdomen.
  • 
Tel un soufflet, l’accent est mis sur l’expiration et l’évacuation saccadée et rapide se fait de bas en haut par une poussée des muscles abdominaux. Après chaque expiration, l’inspiration se fait automatiquement, comme l’air qui entre à nouveau dans un soufflet.
  • 
Commencez par des cycles de 10 à 15 expirations consécutifs. Et puis augmentez la cadence peu à peu jusqu’à atteindre une soixantaine de répétitions à l’expiration.
  • Lorsque vous terminez votre pratique, assurez-vous de prendre au moins trois grandes inspirations par le nez et expirer longuement par la gorge, en gardant la bouche fermée. Vous vous assurez ainsi d’apaiser le système nerveux et retrouver un rythme cardiaque naturel.

En pratiquant les shatkriyas suivants, vous consoliderez votre pratique yoguique. L’exploration de ces différentes techniques de nettoyage vous propose ainsi d’apprivoiser les premiers fondements (yamas et niyamas) du yoga, qui nous ramènent à l’équilibre entre un corps sain et un esprit serein.

Bonne pratique !

Sophie Bienvenue
professeure de Hatha yoga, certifiée Yoga Alliance
Fondatrice de Yoga et CIE.

 





 Article précédent  Retour  Article suivant


AUSSI À LIRE

L'Inde du Nord - Ressourcement au cœur du sacré
Nourrir nos sens et notre essence
Josée di Stasio - Le bonheur est dans l'assiette
Adapter vos smoothies à la saison froide
Yin ou Yang?




PARTENAIRES