Accueil   Recherche   

english


Techno

Le 26 février 2016 - 13:21  | Alain McKenna | Paru dans Homme Édition Hiver 2016
Outils

Serrures conncectées: dites adieu à votre porte-clés

Serrures conncectées: dites adieu à votre porte-clés

Après tout, quoi de plus moderne et de plus ­high-tech que de déverrouiller 
une porte d’entrée en clamant haut de fort, « Sésame, ouvre-toi ! » ?

Si vous ne rêvez pas du jour où vous pourrez quitter la maison sans avoir de clés dans vos poches, c’est que vous avez manqué le dernier chapitre de la longue histoire des gadgets pour la maison : celui des serrures connectées. Car on n’est pas à une serrure près pouvant être déverrouillée via une appli mobile, en la touchant du doigt, ou en la commandant à partir d’une montre connectée…

Goji

Sans doute la plus jolie et la plus avancée des serrures du genre, la serrure Goji n’est pour le moment qu’un projet issu du site de sociofinancement Indiegogo. Sa promesse : faire oublier les clés de maison, tout en assurant une meilleure sécurité domestique. Son astuce : un capot qui s’installe par-dessus une serrure traditionnelle (on ne prend pas de risque !), et qui permet d’activer le pêne de la porte à partir d’une application mobile, ou de n’importe où via le web.

On peut créer des accès personnalisés pour toute la famille, et un affichage à DEL salue de son nom d’utilisateur la personne qui déverrouille la porte. En même temps, une caméra prend sa photo, permettant ainsi au maître des lieux d’identifier qui est entré dans la résidence. Pratique pour faire fuir les éventuels malcommodes…

Ola

Pas besoin de clé, mais le téléphone intelligent est-il obligatoire ? Pas avec une serrure comme celle proposée par Ola, puisqu’elle recourt à un lecteur d’empreintes digitales pour identifier les utilisateurs. Remarquez, ce n’est rien de bien nouveau, puisque des serrures similaires ont été mises en marché depuis au moins dix ans.

Là où Ola en rajoute, c’est qu’elle propose aussi une application mobile à partir de laquelle on peut gérer les utilisateurs, et créer des accès temporaires, à horaire prédéterminé, et ainsi de suite. Une façon d’accroître l’utilité d’une serrure d’entrée qui, de cette façon, ne nécessite aucune clé, ni aucun gadget, pour fonctionner, sinon un doigt déjà enregistré dans la mémoire de l’appareil.

Sesame

Qu’y a-t-il de plus simple qu’une empreinte digitale ? Cogner à la porte. Développé par deux étudiants de la prestigieuse université Stanford, sur la côte ouest-américaine, l’adaptateur Sesame se colle à la porte, par-dessus le loquet intérieur de n’importe quelle porte, qu’il déverrouille automatiquement lorsqu’il reconnaît la séquence exacte de coups à la porte programmée d’avance.

On peut cogner directement à la porte, ou tapoter le même code sur son téléphone, via l’application éponyme. Mieux, sur un téléphone Android doté de la commande vocale Google Now, on n’a qu’à demander à son téléphone « Ok Google, ouvre Sesame » et l’appareil s’active. Sans aucune autre interaction que la voix de l’utilisateur, dûment authentifié bien entendu…

Alain McKenna





 Article précédent  Retour  Article suivant


AUSSI À LIRE

Quand la maison connectée s'organise…
Des écouteurs sans fil, et sans fil
Comment faire tenir un PC sur une tablette?
Ces applications pourraient faire de vous un millionnaire*
Écouteurs Bluetooth Smart : il y a sans fil, et puis il y a… sans fil




PARTENAIRES