Accueil   Recherche   

english


Sport

Le 25 février 2016 - 17:22  | David Riendeau | Paru dans Homme Édition 27
Outils

Ski: destinations à faire rêver

Ski: destinations à faire rêver

Les pistes des Laurentides n’ont plus de secrets pour vous? Vous dévalez les pentes des Cantons-de-l’Est les yeux fermés? Il est peut-être temps de sortir de votre zone de confort en vous mesurant à de nouveaux sommets. Homme présente quelques destinations de ski à donner des papillons au ventre. 

Deer Valley, États-Unisdeervalley.com

Les premiers skieurs ont dévalé les pentes des Wasatch en Utah dans les années 30. Depuis, la région est devenue une destination de premier plan dans l’Ouest américain. Le Deer Valley Resort attire une clientèle fortunée, servie par une équipe de valets en uniforme. En plus d’avoir accueilli les épreuves de ski acrobatique et de slalom des Jeux olympiques de Salt Lake City, cette station haut de gamme fut l’hôte de plusieurs compétitions internationales. L’après-ski se déroule au Royal Street Café, qui offre une cuisine variée dans une atmosphère décontractée. Depuis votre table, vous aurez une vue imprenable sur le Bald Mountain, 2 468 mètres au-dessus de votre tête. Le Deer Valley est l’une des rares stations des États-Unis à encore refuser les planchistes.

Cortina d’Ampezzo, Italie - dolomitisuperski.com/en/cortina

Un arrêt à Cortina d’Ampezzo permet de slalomer au cœur des Dolomites, semblables à des cathédrales de sable, tout en goûtant à la dolce vita. Hôte des Jeux olympiques de 1956, cette station doit une partie de sa renommée à sa vie nocturne tapageuse. Il paraît qu’au crépuscule, le vin coule à flots et les boîtes de nuit ne se vident pas avant le matin suivant. Cette vie trépidante a toutefois un avantage : ses 115 kilomètres de pistes sont moins achalandés qu’ailleurs. Les bonnes adresses peu chères côtoient les hôtels sélects, de sorte qu’il est possible de profiter de l’atmosphère de Cortina sans y laisser sa chemise.

Saddleback, États-Unis - saddlebackmaine.com

Cap vers les Appalaches, à 330 kilomètres de Montréal. La station de Saddleback dans le Maine se targue d’offrir une expérience authentique pour toutes les catégories de skieurs, et ce, à prix abordable. Elle est l’une des rares montagnes de ski de la côte Est dont l’altitude est supérieure à 1 200 mètres. Entouré de sommets, le site -possède un microclimat favorisant de belles bordées de neige et l’entretien des pistes jouit d’une -excellente réputation. Pour les amateurs de hors-piste, -Saddleback a réservé un sous-bois balisé et non damé de 44 acres. Les skieurs chevronnés -voudront se mesurer à sa vertigineuse descente de 600 mètres, qui donne l’impression de carrément plonger dans les Rangeley Lakes.

Kitzbuehel, Autriche - kitzbuehel.com/en

Dans le vocabulaire des amateurs européens, Kitzbuehel et ski sont indissociables depuis la fin du XIXe siècle. En 2015, le site allemand spécialisé Skiresort l’a nommé pour la troisième année consécutive la meilleure station au monde. Les installations bénéficient de remonte-pentes à la fine pointe de la technologie et d’une aire de 200 km² pour le hors-piste. Parmi les 170 kilomètres de pente, figure la mythique Streif. Théâtre de courses féroces où se sont mesurés les plus grands champions, elle permet aux athlètes d’effectuer des sauts en longueur dépassant les 70 mètres et d’atteindre une vitesse de 105 km/h. Avant et après la compétition annuelle, la Streif est ouverte aux skieurs de bon calibre.

Niseko, Japon - niseko.ne.jp/en

Pour un dépaysement complet, rendez-vous au pays du soleil levant. Reconnue pour ses sous-bois et sa poudreuse abondante, Niseko sur l’île de Hokkaido est la principale station de l’archipel. Hospitalité nippone oblige, un personnel bilingue se charge de venir vous chercher à l’aéroport et de vous guider durant le séjour. Cette montagne de 1 308 mètres - dont la saison s’étire jusqu’en mai - sait comment garder les skieurs en haleine avec des pistes qui s’étirent sur plusieurs kilomètres. Les snowboardeurs doivent prévoir des planches plus longues qu’à l’accoutumée : Niseko reçoit 15 mètres de neige par année! Après une journée de plaisirs hivernaux, détendez-vous dans l’une des nombreuses sources thermales que compte l’île.

Megève, France - megeve.com

Un séjour à Megève procure la fébrilité de pratiquer son sport favori dans le massif du Mont-Blanc tout en goûtant au raffinement de l’art de vivre français. La légende locale veut que le sang d’un dragon tué par un chevalier ait formé la vallée où se trouve cette chic station de Haute-Savoie. Fondée par la famille Rothschild dans l’entre-deux-guerres pour compétitionner les stations suisses, Megève est vite devenue une destination de choix pour l’aristocratie européenne et les hôtels de luxe ont poussé comme des champignons. Encore aujourd’hui, le jet-set recherche le calme et la discrétion de cette montagne qui entretient 445 kilomètres de pistes, entre 1 113 et 2 350 mètres d’altitude.

Whistler-Blackcomb, Canada - whistlerblackcomb.com

Impossible de passer sous silence les stations de « nos » -Rocheuses canadiennes, à commencer par Whistler--Blackcomb, en Colombie-Britannique. Souvent citées comme l’une des meilleures destinations de ski en Amérique du Nord, les montagnes jumelles réservent aux amateurs un vaste domaine de 8 100 acres et plus de 200 pistes avec un enneigement annuel de 11,64 mètres ! Hôte de l’épreuve du ski alpin aux Jeux olympiques de 2010, Whistler se distingue par sa grande variété de terrains et par la qualité de son service. Un voyage dans la télécabine qui relie les deux sommets – longue de 4,4 kilomètres – vaut à lui seul le détour.

Mürren, Suisse - mymuerren.ch/fr

Cette station suisse aux allures de carte postale vous charmera à coup sûr. Accessible par voie ferrée, on arrive dans un hameau aux étroites rues piétonnes bordées de chalets bucoliques. En se promenant dans Mürren, on a l’impression de pouvoir toucher aux monts Eiger, Mönch et Jungfrau tellement ils sont gigantesques. Les environs comptent trois vastes domaines skiables dont l’altitude, entre 1 650 et 3 000 mètres, garantit un niveau d’enneigement qui prolonge la saison jusqu’au printemps. Sachez qu’au pays des Helvètes, les pentes se descendent aussi bien en position assise que debout. C’est ici que se trouve la piste de luge la plus longue au monde : 15 kilomètres d’émotions fortes. Avant d’entamer leur première descente, les skieurs ont coutume d’aller déguster un café dans le restaurant tournant du Schiltorn, depuis lequel ils peuvent admirer 200 sommets alpins. 

David Riendeau





 Article précédent  Retour  Article suivant


AUSSI À LIRE

Course extrême, jouer dans la cour des grands
Commencer la randonnée du bon pied
Bandon Dunes
Choisissez votre aventure
Sur les flots au bout du monde




PARTENAIRES