Accueil   Recherche   

english


Techno

Le 23 octobre 2015 - 09:25  | Par Alain McKenna
Outils

Préparez-vous pour l'offensive Windows 10

Préparez-vous pour l'offensive Windows 10

Alors que les appareils mobiles et les applications web grugent le marché de l’informatique un peu plus chaque jour, Microsoft réagit en proposant une nouvelle version de son système d’exploitation. Windows 10 est plus qu’une simple mise à niveau : c’est une nouvelle façon de procéder qui ne sera pas sans effet sur les utilisateurs… La preuve, en trois temps.

Dell XPS 13

Tradition oblige, Windows 10 marque un pas en arrière pour Microsoft, qui semblait avoir un brin délaissé, avec Windows 8, les propriétaires d’un bon vieux PC peu intéressés aux écrans tactiles et aux tablettes convertibles. Le retour du menu Démarrer plus classique, et l’élimination pour ainsi dire totale de la dualité entre logiciels pour bureau et applications mobiles en témoignent.

Ça ne signale pas la fin des nouveautés pour autant. Windows 10 crée une place de choix à Cortana, l’assistant de recherche qui est désormais greffé au bas de l’écran, et aux alertes « poussées » par des applications connectées à internet (courriels, réseaux sociaux, etc.). En fait, même le menu Démarrer est composé de « tuiles » dynamiques, de grosses icônes affichant du contenu tiré de l’application qu’elles représentent.

Bref, Windows 10 affiche tout plein d’information, et pour en tirer le maximum, ça prend un grand écran. Ça tombe bien, c’est précisément ce que propose la mouture actuelle du XPS 13 de Dell. Le fabricant américain a réussi une petite prouesse technique en encastrant un écran de 13 pouces dans le boîtier d’un portable de 11 pouces. Dell l’appelle son écran Infinity et en effet, avec un cadre à peu près inexistant, il produit un bel effet. Surtout la version QHD, à 3 200 x 1 800 pixels!

À 15 mm d’épaisseur à son endroit le plus large, le XPS 13 demeure tout de même très portable. Ce qui est le but de ce genre d’appareil, n’est-ce pas ? La plus récente version des puces Core i3 et Core i5 d’Intel assurent de leur côté une bonne autonomie, dans les circonstances, sans sacrifier une performance axée sur la productivité sur la route : le montage de vidéo 4K n’est pas à conseiller, mais pour tout le reste, voilà un bourreau de travail qui suffit à la tâche.

Pas mal, pour un appareil dont le prix de détail démarre à 1 050 $... 

 

 

HP Spectre x360

Windows 8 était trop axé sur les fonctions tactiles et le format tablette, avec un immense menu cachant le bureau. Windows 10 propose un certain équilibre entre ce mode et le mode plus classique de Windows 7 et des versions précédentes. Un des appareils qui illustrent le mieux cet équilibre est le Spectre x360 de HP, un portable à écran de 13 pouces chic et élégant, avec son superbe boîtier en aluminium brossé, pouvant faire office à la fois de portable haut de gamme et de tablette multimédia.

Il suffit de pivoter l’écran jusqu’à l’arrière du clavier pour faire basculer Windows 10 en mode tablette. Le bureau devient, du coup, un simple fond d’écran au-dessus duquel on lance des applications du bout des doigts. Évidemment, ça signifie qu’il faut faire avec un poids légèrement supérieur à celui d’une tablette normale, mais la contrepartie compense grandement.

C’est que la fiche technique de cet appareil est particulièrement bien garnie : sortie HDMI, trois ports USB 3, WiFi, Bluetooth, et la transmission vidéo sans fil Miracast… Tout y est ! La mécanique n’est pas piquée des vers non plus, grâce aux puces Core i5 d’Intel et à la carte graphique intégrée. Il en résulte un portable polyvalent, doté d’un écran tactile (qu’on adopte très rapidement), et dont l’autonomie est étonnamment longue.

À partir de 1 200 $. 

 

 

Microsoft Surface 3

Microsoft ne veut pas que proposer un système conçu pour les appareils d’autres marques. La Surface 3 et la Surface Pro 3, toutes les deux conçues à l’interne, en témoignent. Alors que la Pro a toujours bien fait, mécaniquement parlant, la Surface, modèle plus abordable, était jusqu’ici pénalisée par une fiche technique limitant ses fonctions.

Pas de ça avec la Surface 3 qui supporte la version complète de Windows 10, avec logiciels PC et tout le tralala. Collez-y l’étui-clavier vendu à part et vous héritez d’un portable léger complet. Ajoutez-y le stylet et vous pouvez soudainement griffonner des notes manuscrites en plus de tout le reste. Le plus beau est que tout ça est géré de façon entièrement transparente par Windows 10, qui fait la part belle à cette fonction de bloc-notes sur lequel on écrit à la main.

Côté tablette, la Surface 3 fait bien aussi, grâce à un beau format d’écran (10 po.) qui rend justice au contenu multimédia en tout genre. En prime, Microsoft inclut la suite Office, et une généreuse quantité de stockage en ligne sur son site OneDrive.

Une belle polyvalence, pour un appareil de 640 $.

 

Par Alain McKenna





 Article précédent  Retour  Article suivant


AUSSI À LIRE

Quand la maison connectée s'organise…
Des écouteurs sans fil, et sans fil
Comment faire tenir un PC sur une tablette?
Ces applications pourraient faire de vous un millionnaire*
Écouteurs Bluetooth Smart : il y a sans fil, et puis il y a… sans fil




PARTENAIRES