Accueil   Recherche   

english


Publié dans Mieux-Être

Le 30 avril 2015 - 10:05  |  Cassandra Poirier, 
Journaliste, Photo Andréanne Gauthier
Outils

Marilou se met à table

Marilou se met à table

À une époque, elle représentait son pire ennemi. Pourtant aujourd’hui, elle en a fait l’objet de sa petite entreprise ; la bouffe ! Depuis plus d’un an et demi, Marilou cuisine, mijote, mitonne, prépare et apprête des repas plus alléchants les uns que les autres. Muni de son objectif, Alexandre Champagne immortalise merveilleusement bien ces petits bijoux d’assiettes qui nous font tous saliver.

Photo Andréanne Gauthier

Avec plus de 340 000 abonnés sur Facebook, un livre de recettes vendu à plusieurs milliers exemplaires et un engouement fidèle qui ne fléchit pas, 3 fois par jour connait un succès qui surpasse les espérances de -Marilou. « Quand on a lancé 3 fois par jour, je l’ai fait parce que je sentais que j’avais quelque chose à apporter, mais je n’avais aucune attente en terme de nombre d’abonnés ou de lecteurs. C’était vraiment juste de bon cœur que je le faisais, pour le plaisir », raconte la cordon-bleu qui ne veut pourtant pas s’attribuer le rôle de chef. Mais il faut admettre que son immense talent a fait d’elle la nouvelle coqueluche des Québécois et que ces recettes ont déjà garni les tables de nombreux foyers.


Si le succès de 3 fois par jour est attribuable à la simplicité et à la qualité de sa cuisine, le duo qu’elle forme avec son mari, Alexandre Champagne, photographe, y joue aussi. « On porte vraiment beaucoup d’attention à l’image et j’ai l’impression qu’on rend la cuisine vraiment très alléchante, à notre manière », explique Marilou. Et à l’heure des médias sociaux, le couple n’hésite pas à partager les petites anecdotes de leur quotidien avec leurs abonnés. On y découvre deux personnages sincères et plutôt drôles. « Alex et moi sommes vraiment transparents et il y a toujours une histoire qui accompagne les recettes. C’est ce qui est important pour moi et je crois que c’est pour cela que les gens ont accroché. »


Mais bien avant 3 fois par jour, Marilou était chanteuse. On se souvient d’elle, avec sa voix d’ange, lorsqu’elle interprète « Ce n’était qu’un rêve » à La Fureur de Céline ou bien au côté de Gino Quilico lorsqu’elle chante « Je serai là pour toi ». Elle tient également le rôle de Fleur-de-Lys dans la comédie Notre-Dame-de-Paris à la fin de l’année 2005 dans la Ville Lumière. Une période qui semble bien loin pour la jeune femme qui a désormais troqué le micro contre la fourchette. « En fait, je sentais à ce moment qu’il me manquait quelque chose. Aujourd’hui, je réalise que c’est d’avoir le contrôle sur son entreprise. Je sentais que je dépendais de trop de choses, d’une radio, de l’opinion de certaines personnes et je trouvais cela injuste. Je n’avais aucun pouvoir décisionnel. Pas parce qu’on ne me le donnait pas, mais parce que je n’étais pas en mesure, à 11 ans, de prendre ce genre de décision. C’était beaucoup trop gros pour moi. »


Lorsque Marilou évoque sa carrière en musique, elle assure que cette période importante de sa vie a façonné la femme d’affaire et créative qu’elle est aujourd’hui, malgré les difficultés qu’elle a pu rencontrer. Et c’est cette femme déterminée qui a sauté à pieds joints dans l’aventure 3 fois par jour. « C’était vraiment un gros risque à prendre. On avait le vertige pendant la première année, mais aujourd’hui on est vraiment content de l’avoir fait. On crée de l’emploi aussi ! On engage des jeunes qui peuvent vivre de notre projet et on est vraiment fier de ça! Pour nous, c’est vraiment valorisant et on espère continuer à grossir. » Grossir, oui, mais pas à n’importe quel prix, affirme Marilou. « Le web m’a permis de créer mon propre modèle d’affaires et ma propre manière de promouvoir mon talent. J’ai envie de prendre mon temps. » Et ce, malgré des offres plus attrayantes les unes que les autres… 


Si aujourd’hui Marilou se réalise dans l’art culinaire, sa relation avec la nourriture n’a pas toujours été saine. Elle a décidé de parler ouvertement du trouble du comportement alimentaire dont elle a souffert dans le but d’aider ceux et celles qui vivent dans cette détresse. « Je me suis dit que je me devais d’être la personne que j’aurais eu envie d’entendre quand j’étais très malade. Avec 3 fois par jour, ma mission principale est d’améliorer la relation que les gens ont avec la nourriture. C’est ce que j’ai envie de pousser à 100 % », raconte-t-elle. Même si elle sent une certaine ouverture, le trouble du comportement alimentaire reste un sujet tabou au sein de plusieurs familles. « En fait, je pense que sur Internet, ça se partage bien, mais pas dans le quotidien… On sait qu’il y a beaucoup de gens qui sont malades, mais on n’en parle pas dans la vraie vie », déplore-t-elle.


À travers 3 fois par jour, Marilou ajoute son grain de sel pour faire avancer les choses et les messages qu’elle reçoit témoignent de son engagement. « Il y a beaucoup de gens qui m’ont écrit à ce propos. Je suis vraiment fière de pouvoir aider, ou juste de pouvoir prouver qu’on peut s’en sortir. » En cuisinant des recettes santé et nutritives, mais aussi en cédant à des petits plaisirs gourmands, la jeune blogueuse désire décomplexer les rapports à la nourriture en partageant de saines habitudes à prendre. « Ce n’est pas facile de manger sainement. On est toujours sollicité à gauche et à droite par l’abondance ou par certains aliments qui vont parler à nos pulsions. Mais je pense qu’il est important de réaliser que le bien-être que l’on ressent, chaque fois que l’on écoute son corps les heures qui suivent le repas, est vraiment plus important que le petit instant de bonheur généré par le fait de manger pour assouvir quelque chose », explique Marilou.


Il est juste d’affirmer qu’avec un soupçon de Marilou dans nos assiettes, manger dans le plaisir n’aura jamais été aussi simple et savoureux ! « Pour moi, avant la nourriture, c’était vraiment diabolique. C’était bon, mais c’était mal. Aujourd’hui, c’est juste du bonheur. » Et justement, Marilou, ta recette du bonheur ? « C’est de comprendre qu’il est indépendant de toute circonstance. C’est à partir du moment où tu es bien avec toi-même que le réel bonheur arrive. »


QUESTIONNAIRE MIEUX-ÊTRE
Tu ne passes jamais une journée sans… déjeuner ! Contrairement à ce que je faisais avant, je déjeune toujours maintenant.
Ta recette préférée ? C’est vraiment difficile, parce que j’en fais tout le temps et jamais la même chose, mais mon côté gourmand capote sur le gâteau au chocolat et -mayonnaise qui se retrouve dans mon livre de recettes !
Plutôt sucrée ou salée ? Les deux !
Ton péché mignon ? C’est -définitivement le chocolat ! Le soir, j’aime beaucoup me prendre un petit carré de chocolat… ou six !
Quelle est ta routine Mieux-Être ? Prendre soin de ma peau. C’est un bonheur pour moi de vraiment prendre le temps le matin et le soir de m’en occuper. Et boire beaucoup d’eau !
Quand tu ne cuisines pas, qu’est-ce que tu aimes faire ? Présentement, on est dans les rénovations et j’adore la décoration ! J’aime parcourir les magasins pour dénicher des choses pas trop chères et faire un décor le fun.


Cassandra Poirier
 Journaliste





 Article précédent  Retour  Article suivant


AUSSI À LIRE

Pour un été étonnant
Ralentir le rythme et observer la nature
Vivre la plénitude
Authentique Krystine St-Laurent
Marie-Ève Janvier - Grandeur nature




PARTENAIRES