Accueil   Recherche   

english


Auto

Le 8 décembre 2014 - 15:12
Outils

Porsche 919 Hybrid - Une légende est née

Porsche 919 Hybrid - Une légende est née

Avec la nouvelle 919 Hybrid, Porsche célèbre son retour dans la catégorie supérieure de la célèbre course d’endurance des 24 Heures du Mans et du Championnat du monde d’endurance WEC. Le prototype LMP1 919 est la voiture de course la plus complexe jamais produite par Porsche. Associant deux systèmes différents de récupération d’énergie et un moteur turbo réduit en cylindrée, c’est un modèle de recherche technologique fondamentale pour les futurs modèles de série.

 

 

 

Le nouveau règlement des courses d’endurance, reformulé pour le segment haut de gamme dans le cadre de ce championnat du monde, redéfinit foncièrement les priorités. Désormais, les performances sportives des prototypes LMP1-H seront en relation directe avec leur efficacité énergétique. Alors que la quantité de carburant par tour diminue de 30 pour cent, par rapport au niveau de consommation de l’année précédente, l’énergie utilisable en course par les systèmes de motorisation hybride imposés augmente radicalement.

L’efficacité à tous les niveaux
Pour relever le défi du règlement WEC, les ingénieurs de Porsche ont mis au point des solutions innovatrices. Le développement de la Porsche 919 Hybrid a commencé mi-2011 en partant d’une feuille blanche. Contrairement à leurs concurrents, les concepteurs ne pouvaient pas se baser sur leurs expériences de la catégorie LMP1, mais ils disposaient du savoir-faire recueilli par Porsche dans le cadre des courses remportées avec succès par la 911 GT3 R Hybrid et la super voiture de sport 918 Spyder, elle aussi équipée d’une motorisation hybride.
La sobriété exemplaire de la Porsche 919 Hybrid, qui affiche une technologie extrêmement complexe, est le résultat d’un concept global harmonisé jusque dans les moindres détails.

L’influence du règlement
Du moteur à combustion au châssis, en passant par le système de récupération d’énergie, l’aérodynamisme et l’ergonomie fonctionnelle du véhicule, tous les composants forment une unité d’une efficacité exceptionnelle, dont l’unique objectif est de maximiser les performances sportives du véhicule tout en respectant les impératifs de consommation.

La nouvelle réglementation WEC laissait aux concepteurs de Porsche une grande liberté concernant le choix de l’architecture hybride. La nouvelle voiture de course LMP1 est entraînée par un moteur à essence quatre cylindres compact et léger. Sa construction en V, qui offre également des avantages thermodynamiques, lui permet d’occuper une fonction portante au sein du châssis. Avec 2,0 litres de cylindrée, une injection directe et une suralimentation mono turbo, ce moteur à essence est une merveille.

L’ensemble est complété par deux systèmes différents de récupération. La récupération d’énergie thermique des gaz d’échappement est assurée par un générateur d’électricité entraîné par le flux des gaz d’échappement. Quant au mode de fonctionnement du second système hybride, il est dérivé de la Porsche 918. Un générateur installé sur l’essieu avant transforme l’énergie cinétique générée pendant le freinage en énergie électrique, également stockée dans des batteries lithium-ion ultramodernes refroidies par eau jusqu’à ce que le pilote en ait besoin. Le générateur avant fonctionne alors comme un moteur électrique indépendant et entraîne les deux roues avant via un différentiel pendant les phases d’accélération. La Porsche 919 Hybrid dispose ainsi temporairement d’une traction intégrale dans la mesure où la puissance du moteur à essence est transmise à l’essieu arrière.

En fonction de l’état de la course, du tracé du parcours et des conditions climatiques, le pilote dispose de plusieurs modes d’entraînement automatiques qui influencent également le comportement dynamique du véhicule. La consommation d’essence autorisée dépend directement de la quantité d’énergie électrique dont le pilote peut disposer par tour en mode « boost ».

Depuis toujours, Porsche accorde une attention particulière à l’allégement de ses modèles sport et de série. La Porsche 919 Hybrid ne fait pas exception à la règle. Malgré les nombreuses nouveautés technologiques, le poids minimum du véhicule imposé par le règlement est réduit à 870 kg (soit 30 kg de moins que l’année précédente). Les spécialistes de Porsche se rapprochent de cette valeur cible en optimisant le véhicule jusque dans les moindres détails. L’objectif poursuivi par les constructeurs de la Porsche 919 Hybrid est d’utiliser les matériaux les mieux appropriés à la destination de chaque pièce.

Comme en Formule 1, le châssis de la nouvelle Porsche 919 Hybrid est composé d’un monocoque en fibres de carbone à construction en sandwich. Elle associe un poids faible à une rigidité en torsion et une sécurité particulièrement élevée offrant ainsi la base nécessaire aux suspensions multibras dont la précision de guidage est une condition importante pour exploiter tout le potentiel des pneus de course de 14 pouces (contre 16 pouces auparavant) fournis par le partenaire de développement Michelin.

Aérodynamisme et ergonomie
Plus de 2 000 heures en soufflerie ont permis de perfectionner l’aérodynamisme du véhicule depuis février 2012. Apportant une contribution importante à l’efficacité globale de la voiture de course, il permet de combiner une faible résistance à l’air, un besoin accru en air de refroidissement pour l’entraînement hybride et les valeurs de déportance requises dans les virages à grande vitesse. La conception aérodynamique de la Porsche 919 Hybrid peut être adaptée en fonction des particularités du parcours.

L’ergonomie de conduite est d’une importance capitale, surtout lors des courses d’endurance comme les 24 Heures du Mans. Les experts en sport automobile de Porsche ont par conséquent accordé une attention particulière à l’aménagement du cockpit. Grâce à leur position légèrement plus élevée (par rapport au règlement LMP1 en vigueur jusqu’à présent) à l’intérieur du véhicule, les pilotes disposent d’une bonne vue d’ensemble sur la course.

La nuit, les phares DEL à quatre points lumineux spécialement mis au point pour Porsche assurent une excellente visibilité. Leur forme caractéristique est le résultat d’une collaboration avec Style Porsche, le studio de design des modèles de série. Ici aussi, tous les clients Porsche sont censés, ultérieurement, profiter de cette technologie d’éclairage moderne.

Le retour de Porsche dans la catégorie la plus prestigieuse des courses d’endurance a entraîné l’agrandissement du centre de sport automobile de Weissach et l’ajout d’ateliers et de bâtiments administratifs. Aujourd’hui, près de 200 collaborateurs sont impliqués dans la conception, la construction et l’exploitation de la Porsche 919 Hybrid.

Il est rassurant de constater le retour de cette marque légendaire dans la catégorie LMP1 et surtout la création d’une voiture ultra sophistiquée sur le plan technique.





 Article précédent  Retour  Article suivant


AUSSI À LIRE

Lance Stroll - Le talent avant l'argent
Les lauréats de 2017 Nactoy
Peter Schreyer
Infiniti dévoile un moteur à compression variable
Un salon entre deux chaises




PARTENAIRES