Accueil   Recherche   

english


Publié dans Mieux-Être

Le 17 novembre 2015 - 14:38  | Par Cassandra Poirier
Outils

Geneviève Guérard danse la vie

Geneviève Guérard danse la vie

Lorsque l’on demande aux adeptes du yoga comment ils se sont initiés à la pratique, chacun à son histoire. Pour l’ex-première danseuse des Grands Ballets Canadiens et porte-parole du Festival Wanderlust, le yoga lui aura donné un second souffle lors d’un moment de transition dans sa vie. En 2006, Geneviève Guérard arrête de danser du jour au lendemain et se retrouve sur deux émissions de télé. « Cela veut aussi et surtout dire être assise à longueur de journée devant son écran d’ordinateur. J’ai arrêté de danser alors que cela faisait 20 ans que je dansais au minimum 40 heures par semaine. Rapidement, je suis devenue vraiment mal dans ma peau et dans ma tête. J’étais très anxieuse, explique-t-elle. J’essayais d’aller au gym, mais je hais les machines. Et je n’avais plus envie de danser. Et c’est à ce moment qu’une amie m’a emmenée dans un cours de yoga. »


Ce fut une véritable révélation pour celle qui pratique le yoga depuis près de dix ans maintenant. Ce fut également la découverte d’un espace où il est possible de bouger sans compétition. « C’est une façon de me dépasser, de rester en forme et en même temps, je suis devenue tellement bien dans ma tête, instantanément ! C’est devenu une drogue. Et on appelle cela une pratique parce que c’est a recommencer tous les jours », raconte Geneviève. 


Aujourd’hui, en plus de pratiquer le yoga, l’ex-ballerine l’enseigne au studio qu’elle a cofondé à Montréal avec son associé Érik Giasson, le studio Wanderlust. Wanderlust, c’est aussi un festival originaire de la côte ouest-américaine qui allie yoga et musique. « Ce qui est merveilleux du festival Wanderlust, c’est qu’il amène le yoga à un niveau tellement heureux et festif! Toute la journée, tu peux faire du yoga ou du jogging (parce qu’il y a beaucoup de chums qui accompagnent leur blonde et qui ne font pas de yoga). Et toute la soirée, c’est le party. C’est ce mélange que j’aime, ce décloisonnement du yoga qui le rend tellement accessible. C’est là que moi, je me retrouve », raconte la porte-parole. Et c’est cette ambiance qu’elle et son associé ont recréée au studio de l’avenue Laurier. Un endroit où la musique et le corps ne font qu’un. «Ça me plaisait tellement, parce que je suis une fille de scène et de culture. De me dire que j’allais mélanger mon yoga avec cette ambiance festive de musique, ça me plaisait beaucoup. Tout s’est enchainé naturellement et on a ouvert le premier Wanderlust au Québec.»


Fille de culture, Geneviève Guérard l’est jusque dans la moelle. Elle voulait être comédienne, mais c’est plutôt en danse qu’elle fera sa jeune carrière. On lui découvre un talent en danse alors qu’elle accompagne, pour le plaisir, une amie à une audition pour entrer dans une école de danse classique. « Je n’avais jamais dansé de ma vie. J’ai toujours pensé que ma voie était d’être comédienne et qu’on m’avait déviée de mon vrai chemin parce qu’on m’avait découvert un talent en danse. Mais je me suis découvert une réelle passion. » Après de nombreuses années en tant que première danseuse des Grands Ballets Canadiens, elle finit par raccrocher ses chaussons après être entrée dans le monde de la télé grâce à… une amie ! Et c’est en tant que juge du Match des étoiles qu’elle fait ses armes dans ce monde qui lui était encore inconnu. « Ça a changé ma vie du jour au lendemain ! Ensuite, les offres ont déboulé et ça tombait bien, parce que je venais d’avoir un enfant. Je réalisais que la vie de ballerine ne me plaisait plus. Je ne voulais plus de faire de tournées et quitter Montréal tout le temps. Je trouvais ça trop dur », explique-t-elle. 


Aujourd’hui entre son studio de yoga et les plateaux télé, elle tente de profiter de la vie au maximum et une chose est certaine, elle n’arrêtera plus jamais de bouger. « Je n’ai jamais eu le droit de pratiquer de sports parce que je dansais. Je n’ai jamais eu de cours d’éducation physique et je ne sais pas quoi faire avec un ballon. Je n’ai jamais eu le droit de skier. J’ai essayé une fois et j’ai tellement eu peur! Mais maintenant, je suis ouverte à tout ça ! J’ai envie de jouer à la balle molle, de faire plein de choses ! » Et grâce au yoga et à la sérénité que cela lui apporte, elle s’assure ne jamais avoir à dire « j’aurais donc dû » !

Les conseils de Geneviève pour s’initier au yoga :
»
La première chose que j’aimerais dire, c’est que personne ne va vous regarder. Les gens ont toujours peur d’être observés, mais on est chacun sur notre matelas, concentré sur sa propre pratique. Et ce n’est pas une performance.
» Deuxièmement, si vous hésitez et si vous vous dites « je ne serai pas capable de me pencher vers l’avant », et bien c’est en pratiquant le yoga que vous allez finir par être capable de le faire. Mais cela dit, prenez le temps de magasiner. Il y a tellement de sortes de yoga !
» Et j’aime bien la phrase « on arrive dans un cours de yoga le corps pris dans un morceau, la tête éparpillée en mille morceaux et on en ressort la tête focalisée en une concentration et le corps souple et articulé ». Ça rebalance les choses. 

QUESTIONNAIRE MIEUX-ÊTRE
- À quoi ressemble une journée type dans la peau de Geneviève Guérard?
Un levé tôt avec les enfants et puis préparation des lunchs. C’est ce que j’appelle la routine du matin. Ensuite, je vais probablement suivre un cours au studio ou y enseigner. Sur l’heure du midi, je peux aller luncher avec une amie ou aller voir ma grand-mère. Et quand j’ai du temps, je vais m’assoir pour méditer un 15 minutes dans ma journée. Ça me remet les idées en place !

- Quelle est votre routine bien-être ?
C’est difficile à dire, car c’est une question de discipline. On peut être bien ou mal à tout moment de la journée. Mais la routine, c’est ce qui m’aide le plus c’est quand je ne suis pas bien, que je deviens anxieuse ou que quelque chose me fait peur. Alors, je me pose la question suivante : est-ce que c’est valide comme pensée ? Et souvent je réalise qu’en fait, je m’imagine des choses. Je pourrais dire que le bien-être c’est de prendre un bain ou d’aller à la plage avec mes enfants, mais ce n’est pas ça. Et fondamentalement, on a tout pour être bien.

- Quel est votre moment préféré de la journée ?
Quand je me glisse sous les couvertures avec 
mon amoureux le soir.

- La chanson qui tourne en boucle en ce moment ?
Karim Ouellet, je l’adore ! Ça tourne sans arrêt chez nous. Aussi, l’album de Louis-Jean Cormier. Je connais ces deux albums par cœur !

- Quel est votre péché mignon ?
Pour me rendre heureuse, arrivez chez moi avec des chips et du vin blanc !

- Quelque chose dont vous ne pourriez vous passer ?
Ma famille, mon amoureux, mes enfants. Je laisserais tout tomber pour ça !

Pour en savoir plus à propos…
Studio Wanderlust: lestudiodeyoga.com
Festival Wanderlust: tremblant.wanderlustfestival.com/fr
À l’achat de vos billets de festival au studio Wanderlust, obtenez 20 cours de yoga gratuitement.





 Article précédent  Retour  Article suivant


AUSSI À LIRE

Un style qui nous ressemble
Bien plus qu'un simple bracelet
Un secret bien gardé
Naturels, simples et délicieux
L'heure du thé




PARTENAIRES