Accueil   Recherche   

english


Voyage

Le 12 septembre 2013 - 14:22  | Par Jean-Michel Dufaux
Outils

L'Irlande, la festive

L'Irlande, la festive

L’année 2013 représente une grande année pour l’Irlande. En effet, on y organise l’évènement «Gathering 2013», où l’on invite la diaspora irlandaise aux quatre coins du globe à venir redécouvrir le pays de leurs ancêtres. En effet, on évalue à 75 millions le nombre de descendants irlandais dans le monde, alors que le pays ne compte que 6 millions d’habitants.

 

Le Québec a évidemment un lien très étroit avec cette contrée magnifique. Beaucoup d’immigrants irlandais sont venus lors de la grande famine de 1852, et de nombreux enfants orphelins ont été adoptés par des familles québécoises à la même époque.

Partons à la découverte de ce superbe pays situé au nord-ouest de l’Europe.

Dublin
La capitale a beaucoup à offrir. Une histoire riche, une vie nocturne animée et une bière de renommée mondiale!

La Brasserie Guinness est la fierté de la ville. Fondée en 1778, elle est reconnue partout dans le monde. C’est la référence en matière de bière «stout». La famille qui a fondé la brasserie a donné beaucoup à la ville. Elle s’est impliquée socialement et a agi comme mécène tout au long de son histoire. Une visite de l’usine Guinness s’impose. On y découvre la fabrication de la bière et on vous permet même de posséder votre diplôme de barman Guinness! En effet, c’est tout un art de servir correctement la Guinness pression. Un «barista» de la bière vous montrera l’angle, la pression, le synchronisme, et une fois le cours donné, il vous fera passer le test. Vous pourrez alors vous vanter d’être apte à servir la Guinness!

En plus, l’usine Guinness possède le plus beau bar de la ville. Le Sky bar offre une vue imprenable sur toute la cité. On y voit le panorama complet de Dublin puisque le bar est vitré à 360 degrés.

En dessous, des restaurants vous offre de nombreuses recettes à base de Guinness, du hamburger aux fameux «stews» en passant par le brownie au chocolat parfumé à la bière!

Un magasin-souvenir vous permettra de rapporter babioles au pays. Bref, un lieu vraiment intéressant qui vous permettra de redécouvrir ce fleuron de l’économie irlandaise dans un cadre design, épuré et moderne. Une bien belle réussite.

Le quartier de Temple Bar Street
La chanson irlandaise est l’une des fiertés du pays. U2, Van Morrison, David Gray, The Cranberries, The Corrs, Sinead O’Connor, The Chieftains; voilà autant de noms qui proviennent de ce petit pays passionné de musique. Il n’y a pas de doutes, la musique fait partie des moeurs de l’Irlande. Le soir, musiciens de rues et têtes d’affiche attirent les foules où se mêlent musique traditionnelle et nouvelles compositions folks. Les Irlandais aiment s’amuser et autour de Temple Street, au coeur de Dublin, règne une ambiance bon-enfant où touristes et indigènes se mêlent dans une atmosphère détendue et festive.

On peut également assister à des soupers spectacles où la danse folklorique est à l’honneur. Popularisée par la fameuse troupe Riverdance, cette tradition perdure et il est touchant de constater qu’elle se transmet de génération en génération. Le spectacle auquel j’ai assisté mêlait tous les âges, avec des danseurs dans la jeune vingtaine accompagnés de musiciens dans la soixantaine!

Les huîtres de Galway
L’Irlande peut se targuer de posséder sur son terroir les meilleures huîtres au monde. La région de Galway, sur la côte ouest du pays, en fait même un festival annuel où l’on déguste des huitres fraîches au gout divin. En septembre 2013, ce sera sa 59e édition. L’impression, tout simplement, d’embrasser la mer! Deux incontournables du coin pour goûter les huîtres: le restaurant Moran’s of The Weir et Kelly Oysters.

Galway est une ville étudiante très charmante. Le week-end, ses rues s’animent et sont bondées de jeunes célébrant la fin d’une dure semaine sur les bancs d’école. Pubs, bars et restaurants sont bondés de monde et toujours avec cette convivialité et cette chaleur propre au peuple irlandais. Sur la rue piétonne Quay Street, centre névralgique de la ville, une belle occasion s’offre à nous de goûter les fameux Fish&Chips de chez McDonaghs, absolument parfaits!

Une belle idée aussi est de faire un tour de bateau avec les marins de l’endroit. En effet, on peut faire des excursions en haute mer avec des voiliers typiques de l’Atlantique Nord le temps d’un après-midi. Belle façon de tisser des liens avec les locaux et de découvrir le quotidien de ces hommes de la mer. 

Pour les fans d’équitation, le Moycullen ­Riding Centre vous offrira un environnement de rêve pour gambader dans la nature en compagnie de magnifiques chevaux pure race, à 10 kilomètres de Galway. C’est une expérience à ne pas manquer pour les amoureux de l’équitation. C’est une belle façon aussi de s’initier à l’activité dans un cadre enchanteur et sécuritaire.

Un château où le golf est roi
Le comté de Clare, au sud-ouest, offre une expérience hors de l’ordinaire pour les amateurs de golf. En effet, on y retrouve l’un des plus beaux terrains de toute l’Europe. Le terrain fut inauguré en 1961 et rénové en 2004.

Pour vivre le rêve d’un VIP, pourquoi ne pas se payer une nuit au Dromoland Castle, château reconverti en hôtel 5 étoiles qui a vu défiler les plus grands joueurs de golf du monde? Qui plus est, c’est l’endroit préféré du super agent de joueurs de hockey Don Meehan qui y amène régulièrement des vedettes de la LNH. Le sympathique gérant de l’établissement me raconterait comment il a été impressionné par les aptitudes golf de Chris Pronger et Mario Lemieux, pour ne nommer que ceux-là.

Les falaises de Moher
Rendues célèbres par des scènes du film Harry Potter, ces falaises sont à couper le souffle. Surplombant la mer, elles offrent une vue dramatique du littoral. L’un des endroits les plus spectaculaires qu’il m’ait été donné de voir dans le monde. Hautes de 700 mètres et longues de 8 kilomètres, elles vous permettent d’observer la côte ouest de l’Atlantique. Ces falaises qui se sont formées il y a plus de 320 millions d’années sont vraiment un incontournable de la région.

Les lacs de Connemara
Cette fois-ci, c’est une chanson de Michel Sardou qui a rendu ces lacs célèbres dans la francophonie. Dans l’ouest du pays, ces lacs dramatiques, entourés de montagnes sauvages, ont également été rendus célèbres par l’acteur John Wayne et son film «The Quiet Man». La beauté de la chose, c’est que le paysage n’y a pas changé depuis la sortie du long-métrage en 1952. Vous y retrouverez cette même Irlande rugueuse et naturelle ­ainsi que le petit pont, icône du film que l’on peut également voir sur l’affiche du dit film.

Bref, un pays qu’il faut absolument découvrir lorsque l’idée d’un voyage en Europe se présentera. Dublin n’est située qu’à 5 heures de Montréal avec vol direct, ce qui demeure un gros avantage. Lorsque j’y suis allé, le vol de Transat n’a pris que 4 h 50 pour faire la liaison! Une belle porte d’entrée pour le vieux continent et une belle occasion de mieux comprendre ce pays mythique qui a beaucoup de points communs avec le Québec.

 





 Article précédent  Retour  Article suivant


AUSSI À LIRE

Fugue dans la péninsule de beauté
Dictionnaire amoureux de Rio
Sept itinéraires de train grandioses
Le Québec spécialiste du luxe en forêt
50 nuances d'amertume




PARTENAIRES