Accueil   Recherche   

english


Techno

Le 12 septembre 2013 - 13:32  | Par Alain McKenna
Outils

Pourquoi acheter un système gps quand on peut télécharger l'application ?

Pourquoi acheter un système gps quand on peut télécharger l'application ?

Téléphonie mobile et automobile n’ont pas toujours fait bon ménage. C’est de moins en moins le cas. Avec leurs grands écrans, les appareils les plus récents remplacent avantageusement les systèmes multimédias embarqués les plus sophistiqués, incluant les systèmes GPS les plus coûteux sur le marché…

 

Google Navigation
Tout le monde connaît Google Maps. L’application multiplateforme se passe de présentation. Moins connue, Google Navigation est offerte aux propriétaires d’un téléphone Android qui désirent obtenir des itinéraires détaillés et précis pour se rendre à destination.

Gratuite, l’application propose un guidage vocal, une vue de la route à vol d’oiseau et une reconnaissance sonore qui permet de la commander sans avoir à tapoter sur son téléphone. En prime, Google inclut un service d’infocirculation en temps réel étonnamment précis, qui tient compte des bouchons de circulation et de la densité de la circulation sur les routes de la plupart des grands centres nord-américains, dont Montréal. On peut donc savoir à l’avance combien de temps on passera au volant de sa voiture, ou alors, programmer un détour qui nous fera sauver du temps.

Seule ombre au tableau, l’application ne prend pas les cartes routières préchargées. On peut en charger de petites portions d’avance, sinon il faut posséder une connexion permanente au réseau cellulaire.

Tomtom US & Canada 
Une application mobile à 40 dollars, ça peut faire sourciller. Sauf si celle-ci remplace aisément un accessoire qui, même dans le meilleur des cas, coûte au bas mot 250 $. Pour ce prix, la société Tomtom offre la cartographie complète du continent nord-américain (ou, pour quelques dollars de plus ou de moins, de tout autres régions du monde), à laquelle on peut se fier même en itinérance, lorsque la connexion donnée est désactivée.

Le guidage vocal se fait en plusieurs langues, mais même l’aspect visuel de l’application est particulièrement soigné. Difficile de rater sa sortie avec une telle aide à la navigation!

En prime, moyennant 20 $ par an, Tomtom offre le service Live Traffic HD, qui fournit des indications sur la circulation, mises à jour aux 3 minutes, provenant des services publics, ainsi que des données (anonymes) collectées régulièrement auprès de ses 65 millions d’utilisateurs.

Waze
Waze est l’étonnant croisement entre un outil de navigation automobile, un réseau social à la Facebook, et un jeu vidéo mobile. Ce qui est étonnant dans l’affaire, c’est que la formule fait mouche : on n’y trouve que de l’information mise à jour par les autres utilisateurs, qui gagnent des points à mesure qu’ils participent à la collecte de données.

Cette information prend plusieurs formes : bouchons de circulation, accidents, opérations policières, tout y est. On peut aussi y repérer amis et contacts, chaque utilisateur prenant la forme d’un petit nuage sur roues qui se déplace sur la carte routière de l’application.

Tous n’y trouveront pas leur compte, mais ceux qui recherchent une solution gratuite et interactive risquent de gagner du temps durant l’heure de pointe. Ils pourraient bien ne pas voir ce temps passer…

 





 Article précédent  Retour  Article suivant


AUSSI À LIRE

Quand la maison connectée s'organise…
Des écouteurs sans fil, et sans fil
Comment faire tenir un PC sur une tablette?
Ces applications pourraient faire de vous un millionnaire*
Écouteurs Bluetooth Smart : il y a sans fil, et puis il y a… sans fil




PARTENAIRES