Accueil   Recherche   

english


Techno

Le 11 avril 2013 - 14:28  | Alain McKenna
Outils

Ultra haute définition: pour des écrans géants vraiment géants

Ultra haute définition: pour des écrans géants vraiment géants

 

 

Ah, finalement! Vous voilà enfin équipés pour visionner le hockey en pleine haute définition, sur votre écran panoramique de 60 pouces. Bravo! Sauf que les fabricants de téléviseurs, eux, sont déjà passés à l’étape suivante : des écrans offrant 85 pouces et plus d’ultra haute définition (UHD).

Ça aura pris près de cinq ans avant que la chaîne télévisuelle ne passe de la bonne vieille image analogique, obtenue via les ondes hertziennes, le câble ou le satellite, à l’image numérique, puis à l’image en haute définition (HD). Et même là, il y a d’abord eu les appareils «HD-Ready», offrant une image de 1280 x 720 pixels, puis finalement, les appareils «pleine HD», à 1920 x 1080 pixels.

En 2013, il n’y a plus que les téléviseurs qui affichent la pleine HD. Certains téléphones en font autant, certains même font mieux. Histoire de ne pas être en reste, les fabricants ont donc mis les bouchées doubles, accélérant la mise en marché de la prochaine génération de téléviseurs panoramiques.

Ceux-là, donc, proposent quatre fois plus de pixels à l’œil du téléspectateur, dans un format, l’UHD, qui peut aller jusqu’à 7680 x 4320 pixels (8K), même si les premiers modèles se « limiteront » à 3840 x 2160 pixels (4K). Comme cela fait beaucoup de pixels, il ne faut pas se surprendre de voir des fabricants, comme le coréen Samsung, offrir de nouveaux modèles d’écrans panoramiques faisant de 85 à 110 pouces de diagonale.

Si aux yeux du consommateur c’est une autre façon de se faire extorquer quelques dollars de plus en forçant la désuétude de leur téléviseur HD, aux yeux de l’industrie, c’est une évolution toute naturelle de la technologie.

«Ce que nous faisons, c’est permettre aux amateurs d’approfondir leur passion pour de la vidéo de qualité», assurait d’ailleurs James Politeski, président de Samsung Canada, au moment de dévoiler sa gamme F8000 de téléviseurs UHD à DEL, qu’on verra au Canada plus tard cette année.

Le contenu,toujours la clé

Pour accélérer l’adoption des téléviseurs UHD, les fabricants misent beaucoup sur la disponibilité du contenu exclusif à ce format. Or, la stratégie sera fort différente de celle qui a mené à l’échec relatif de l’avènement de la 3D, il y a deux ans. Pour celle-ci, on espérait voir l’industrie du cinéma et de la télé accélérer le lancement de contenu 3D.

Dans le cas de l’UHD, les fabricants contournent le modèle établi : la vidéo UHD se trouvera sur internet, sera distribuée aux téléviseurs via ces applications intelligentes qu’ils comportent, et qui passent par une connexion WiFi afin d’offrir du contenu non offert par la télé traditionnelle.

Bref, les premiers acheteurs n’auront pas à attendre longtemps avant de pouvoir exploiter les 3 millions de pixels à leur disposition. Un prix prohibitif fait dire aux analystes que l’adoption de l’UHD ne sera pas si rapide qu’espérée : 5 % des foyers occidentaux seulement posséderont un téléviseur UHD en 2021, selon la société spécialisée In-Stat. Ça laisse encore quelques années pour amasser les sous nécessaires…





 Article précédent  Retour  Article suivant


AUSSI À LIRE

Quand la maison connectée s'organise…
Des écouteurs sans fil, et sans fil
Comment faire tenir un PC sur une tablette?
Ces applications pourraient faire de vous un millionnaire*
Écouteurs Bluetooth Smart : il y a sans fil, et puis il y a… sans fil




PARTENAIRES