Accueil   Recherche   

english


Style de vie

Le 23 octobre 2012 - 15:41  | Par: Jessica Harnois, sommelière
Outils

C'est au Piémont que ça se passe!

C'est au Piémont que ça se passe!

Plusieurs amateurs de vin connaissent déjà les vertus de la Toscane, avec des vins aussi extraordinaires que les Chiantis et les Brunellos. Mais qu’en est-il du Piémont? 

Trop souvent oubliée, cette magnifique région située au Nord de l’Italie à tellement a offrir. Fermez les yeux et imaginez un lieu pittoresque entouré de montagnes, les Alpes, assis à un petit café dans le centre-ville d’Alba. Au menu, pâtes maisons aux tomates & truffes avec un bon verre de Barbera. Quoi demander de mieux! 

Au Piémont, plusieurs parlent français, c’est très facile d’y voyager. Relax et très accueillants, les habitants sont simples et vrais à l’image de leur nourriture. Pendant la saison, c’est des fleurs de courgettes frites et du tartare de veau sauce au thon que vous mangerez matin midi et soir. Sans oublier leur délicieux risotto aux champignons, les tajarin (tagliatelles) au ragoût de lapin et la pièce de bœuf grillé servie en plat principal. La cerise sur le Sunday: les fromages piémontais et la gelato al limon! Le tout accompagné des vins de la région, c’est un coup de cœur assuré. 

Évidemment, on connaît les splendides DOCG Barolo et Barbaresco qui sont issus du noble cépage Nebbiolo. Mais le Piémont a beaucoup plus à offrir. On peut débuter la soirée avec un sympathique Moscato d’Asti, ce spumante légèrement effervescent parfumé et peu alcoolisé. Mon favori sur le marché, outre le populaire Michele Chiarlo ‘Nivole’ offert en demi-bouteille, est le Bricco Quaglia de la Spinetta, un grand domaine piémontais.  Bricco Quaglia La Spinetta Moscato d’Asti 2011, Code SAQ: 10543746, 19,95$

En blanc, plusieurs choix s’offrent à vous, mais il est bon de connaître les vins en provenance de Roero et de Gavi. Les cépages plus méconnus sont l’Arneis (Roero) et le Cortese (Gavi) qui ont beaucoup de personnalité. Droiture et style racé, ils se servent très bien à l’apéro ou sur un plat végétarien à base de légumes croquants. Mes deux vins blancs favoris sur le marché sont le Gavi de Batasiolo à seulement 16$ et l’Arneis de Mauro Sebaste. Un vin jeune et vif en acidité. Précis et droit, il se termine sur une belle trame de minéralité qui égaye le palais. Beni di Batasiolo Granée Gavi del Comune di Gavi 2011, Code SAQ: 10388109, 16,40$

Roero Arneis Mauro Sebaste Roero 2010, Code SAQ: 11579986, 18,35$

En rouge, ce n’est pas le choix qui manque! Il existe plusieurs variétés de cépages qui sont de fidèles compagnons pour les mets italiens ; Barbera, Dolcetto, Nebbiolo… et des curiosités comme le Ruché que j’ai découvert lors de mon dernier voyage. 

Le Barbera est un raisin vibrant qui se dévoile sous une robe rouge rubis avec des tannins soyeux et une vive acidité en fin de bouche. À la SAQ, vous trouverez de nombreux Barbera d’Alba ou Barbera d’Asti, mais le maître de la vinification de ce cépage se nomme Vietti. Essayez sa cuvée ‘La Crena’ un Barbera d’Asti à 41$ qui a beaucoup à offrir. Mais victime de sa popularité, ils s’envolent rapidement donc si vous n’en trouvez pas près de chez vous, optez pour la cuvée ‘Les Ormes’ de Michele Chiarlo, un excellent rapport qualité-prix.
Le Orme Barbera d’Asti Superiore 2010, Code SAQ: 00356105, 14,90
Vietti La Crena Barbera d’Asti 2007, Code SAQ: 10820791, 41,75$

Pour ceux qui préfèrent les rouges plus costauds, vous serez ravis de découvrir le Dolcetto, ce raisin coloré qui se révèle sous une robe violacée avec des notes de sous-bois, de fruits noirs et de cuir. Plus rustique, les tannins sont bien texturés et serrés. Idéal sur une viande grillée. Mon grand coup de cœur est sans contredit le domaine Pecchenino avec sa cuvée ‘Bricco Botti’. Il n’en reste pas beaucoup en succursales, mais gardez l’œil ouvert et demandez à votre conseiller en vin de vous réserver des bouteilles (peu importe la cuvée), tout est bon chez Pecchenino! Bricco Botti Pecchenino Dogliani 2007, Code SAQ: 11605494, 30,50$

Et en finale, le Nebbiolo, ce cépage roi du Piémont qui ressemble drôlement au Pinot Noir. Couleur pâle, notes de fleurs (roses séchées), c’est un vin de garde qui offre élégance et puissance à la fois. En jeunesse, les tannins vous surprendront! Une appellation à essayer est sans aucun doute le Langhe. Moins dispendieux que le Barbaresco ou le Barolo, vous allez dénicher de vrais petits joyaux à petits prix. Un producteur vénéré de la région, Pio Cesare, en produit un très bon sous le nom de ‘Oltre’ à 26$ ou sautez sur les bouteilles de ‘Valmaggiore di Vezza d’Alba’ un excellent Nebbiolo d’Alba fait par nul autre que Bruno Giacosa. 
Oltre Pio Cesare Langhe 2008, Code SAQ: 11353047, 26,05$
Valmaggiore di Vezza d’Alba Bruno Giacosa Nebbiolo d’Alba 2009, Code SAQ: 11543932, 40,75$

Barbaresco est devenu un incontournable grâce au talent de l’éminent producteur Gaja. Hors de prix, ces cuvées sont prisées sur le marché et ne perdront pas leur valeur, donc c’est un achat intelligent malgré le montant faramineux investit dans chaque cuvée. Mon favori est le ‘Sori Tildin’ mais le ‘Sori San Lorenzo’ est bien fait aussi. De grandes appellations prestigieuses qui se bonifieront en cave. Conseil d’ami: si vous n’avez pas dégusté le ‘Dragomis’ (le Barolo de Gaja) faites le dès maintenant. Un vrai «deal» à 65$. 
Nebbiolo Sori Tildin Gaja Langhe 2006, Code SAQ: 11393145, 466,50$

Et en terminant, on boucle l’expérience avec l’unique Barolo fait à 100% du cépage Nebbiolo tout comme les vins de Barbaresco. Nebbiolo est issu du mot Nebbia qui signifie «bruine» ou «brouillard». Le matin, quand vous allez faire votre jogging dans les vignes, vous remarquez cette fine bruine qui recouvre les ceps… il n’y a rien de plus beau. Mes producteurs fétiches ; Roberto Voerzio, La Spinetta, Paolo Scavino, Luciano Sandrone et j’en passe. J’adore le Cannubi ou le Barolo issu de la Morra, mais il n’y en a pas vraiment sur le marché. Sandrone en fait un excellent, mais évidemment, le prix n’est pas donné. Pour avoir un Barolo bon marché, je vous suggère celui de Batasiolo. Son Riserva 2005 est franchement bien fait pour seulement 35$. 
Batasiolo Riserva Barolo 2005, Code SAQ: 11599231, 35,25
Cannubi Boschis Sandrone Barolo 2007, Code SAQ: 11054119, 131,00$

Pour en savoir plus sur les cépages de la région, visitez le site suivant: winecountry.it/regions/piedmont/grapes.php

Et si vous avez des questions et que vous désirez partir à l’aventure au Piémont, n’hésitez pas à me faire signe. Je vais vous référer à l’expert de la région, Paul Balke, qui se fera un plaisir de vous organiser des visites. Le temps des truffes blanches approche, c’est le meilleur moment pour y aller. 

Chin Chin! 

Suivez moi sur Twitter pour avoir des trucs sur le vin : @jessicaharnois 





 Article précédent  Retour  Article suivant


AUSSI À LIRE

Comment gérer le stress au quotidien
Champignons sautés au beurre à l'ail et aux herbes fraîches
Vous voulez être entrepreneur?
Le plongeur
Le sous-majordome




PARTENAIRES